Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Interview de Stéphane Awity : « Le cancer n’est pas synonyme de la mort »

Interview Stephane Awity© Afreepress (Lomé, le 21 octobre 2015)-Alors que les pays africains, dont le Togo et leurs partenaires techniques et financiers font des efforts pour circonscrire les maladies transmissibles, un nouveau front s’ouvre devant eux avec les maladies non transmissibles. Pour sensibiliser la population sur le cancer, l’une des formes de maladies non transmissibles, il a été initié depuis sept (7), la campagne « octobre rose ».

Qu’est-ce que c’est ? Pour qui est destinée cette campagne et le cancer est-il une fatalité ? Pour répondre à ces différentes interrogations, l’Agence de presse Afreepress a eu un entretien exclusif avec le président de la Ligue togolaise contre le cancer (LTCC) et de l’Association « Espérance et vie nouvelle », Stéphane Awity.

Lire la suite

 

 

Togo: création d'un Institut de cancérologie face à 3700 nouveaux cas par an

Imagelom20
Le Togo veut se doter d'un Institut national de cancérologie, face au cas de cancer de plus en plus élevés enregistrés chaque année dans le pays, a appris jeudi l'agence Xinhua de source officielle.
Au Togo, 3700 nouveaux cas de cancer sont enregistrés chaque année dont 2800 décès. La création de ce pôle de référence nationale en matière de traitement et de prise en charge des cancers a été décidée en conseil des ministres mercredi. Elle permettra la mise en place d'un meilleur système de prévention et de traitement et facilitera la prise en charge globale des patients, a-t-on expliqué. La prise en charge se fera en collaboration avec les centres régionaux et internationaux spécialisés dans le traitement du cancer.

Togo: Journée Mondiale contre le cancer

Togo WCDLe mercredi 4 février 2015 sera célébrée, au Togo comme partout dans le monde, la Journée Mondiale contre le cancer. Cette année, la journée est placée sous le thème : «Pas au-delà de nous (Not beyond us)».

Le cancer constitue encore aujourd’hui la première cause de mortalité dans le monde, bien avant les guerres et autres catastrophes naturelles. Il fait beaucoup moins parler de lui, mais il tue. Pourtant, il se soigne et l’intérêt de cette journée est aussi de faire prendre conscience de l’utilité d’un dépistage précoce permettant d’arriver à une guérison.

Selon les estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le cancer aura fait 84 millions de morts entre 2005 et 2015 si aucune mesure n’est prise. C’est pour cette raison que des moyens importants sont mis en œuvre dans le but de faire reculer le poids de cette maladie partout dans le monde.

L’Association pour la recherche sur le cancer (ARC), pour permettre aux internautes de trouver des réponses à les questions liés au cancer, a lancé le site internet : www.arc-cancer.net

Au Togo, selon les statistiques du Ministère de la santé, le pays a enregistré 3 700 cas de cancer et 2 800 décès en 2012.

Face à cette situation, l’engagement sans cesse renouvelé du gouvernement togolais à renforcer son dispositif de lutte contre les maladies non transmissibles l’a conduit à la consolidation de son cadre législatif et à la création du Programme National de Lutte contre les Maladies Non Transmissibles.

Grace à ce dispositif, le pays dispose actuellement d’un Plan Stratégique National de lutte contre les Maladies Non Transmissibles intégrée prenant en compte la prévention et la prise en charge du cancer.

Le vaccin contre le cancer du col de l’utérus sera gratuit au Togo

vaccin TogoLe vaccin anti HPV contre le cancer du col de l’utérus sera très prochainement intégré au programme élargi de vaccination au Togo, selon le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, Octave Nicoé Broohm, représentant le premier ministre, ministre de la santé, ce 06 février 2015 au cours d’un atelier de réflexion de la Société des Gynécologues Obstétriciens du Togo (SGOT).

Les démarches de cette intégration sont suffisamment avancées selon le ministre Octave Nicoé Broohm, qui soutient que cette mesure vise à garantir l’accessibilité du vaccin anti HPV afin d’éradiquer le cancer du col de l’utérus au Togo.
La célébration de la journée internationale de lutte contre le cancer est marquée à la SGOT par une série d’activité notamment : des conférences autour du thème : « prévention du cancer du col de l’utérus », le point sur la vaccination anti HPV, des ateliers pratiques, le dépistage gratuit et des sensibilisations sur les actes sexuels à moindre risques et la vaccination de la jeune fille avant son adolescence.

« Nous avons la conviction de gagner la bataille contre le cancer du col de l’utérus au Togo, pour ce faire conjuguons nos efforts pour assurer aux femmes un avenir exempt du cancer », a lancé la directrice du SGOT, Solange Toussa- Ahossu.
L’initiative a été saluée par le Représentant Résident du Fond ds Nations Unies pour la Population (UNFPA), Dr Justin Koffi.