Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Le Tchad cherche à produire des médicaments localement

Au Tchad où les produits pharmaceutiques ne sont pas à la portée du consommateur moyen, les autorités viennent de décider la construction d’une unité locale de fabrication des médicaments de base et de doter les centres de santé d’énergie solaire pour mieux les conserver.

"La cherté des médicaments est un fait réel qu’expliquent plusieurs causes au Tchad. D’abord, nous n’avons pas d’industrie de fabrication locale des médicaments, tout ce que nous consommons est importé. Et qui dit importation, dit coût", confie Dr Masna Raksala à Xinhua, président de l’Ordre des pharmaciens au Tchad, en marge du forum pharmaceutique international tenu cette semaine à N’Djaména.

"Ensuite, pour que les médicaments soient un peu partout disponibles, il faudrait assez de professionnels. Ce qui n’est pas également le cas chez nous. Il y a vraiment insuffisance de personnel pharmaceutique, la plupart des gens manipulent les produits en l’absence des professionnels", ajoute Dr Masna Raksala.

Le Tchad compte 50 pharmaciens formés dont plus de la moitié sont installées dans la capitale. Avec une population estimée à près de 12 millions d’habitants, le ratio est d’un pharmacien pour 240.000 habitants, alors que la norme internationale voudrait qu’il y ait un pharmacien pour 20.000 habitants.

Lire la suite...