Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Sénégal : L’interdiction de fumer dans les lieux publics : Pour ou contre ?

Ennemi numéro 1, le tabac est responsable de 30% des cancers au Sénégal. Il tue plus que le VIH/Sida, le Paludisme et la Tuberculose réunis.

Selon la Ligue Sénégalaise contre le Cancer (Lisca), le tabac est aussi responsable de 25% des maladies du cœur et 85 % des maladies des poumons.

Chaque année, on estime à 20.000 le nombre de nouveaux cas de cancer au Sénégal, avec un taux de mortalité estimé entre 70 et 80%. Rien qu’à l’Institut du cancer de l’Hôpital Le Dantec, on enregistre à peu près 1000 cas de cancer par an.

Lire la suite : Leboytownshow.com

Sénégal : Cancer de l'enfant , vers la gratuité du traitement

Le Sénégal va généraliser la gratuité du traitement chez les enfants atteints du cancer, a annoncé le ministre de la Santé et de la Prévention, Modou Diagne Fada.

A l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le cancer, Modou Diagne Fada a annoncé la gratuité du traitement des enfants atteints du cancer. Le ministre de la santé soutient totalement la campagne de la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA).

Le cancer fait partie des priorités du ministère de la Santé et de la Prévention, Modou Diagne Fada va mobiliser des fonds visant à réhabiliter les locaux de l'Institut du cancer de l'hôpital Aristide Le Dantec.

Grâce à l'aide de la Chine, le Sénégal demeure "le premier pays de la sous-région en matière de traitement du cancer". Les gens viennent de Côte d'Ivoire, du Burkina Faso et des autres pays africains pour recevoir des soins au Sénégal.

Selon le ministre de la santé, l'hôpital Dalal Jamm de Pikine sera bientôt équipé d'un accélérateur de particules permettant d'améliorer le traitement du cancer au Sénégal.

Lire la suite : Senegal-actu.com

Les cancers au Sénégal

Le cancer, une maladie de riches chez les pauvres "

Une des premières causes de mortalité dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la Santé, est le cancer, considéré il n y a guère comme une maladie de riches, s'impose peu à peu chez les pauvres au Sénégal. Et à la différence du Sida, du paludisme etc, la plupart des patients atteints du cancer en meurt faute de moyen pour prendre en charge cette maladie onéreuse au regard du coût des médicaments par rapport niveau de vie des populations.

En 2008, on a enregistré 6 646 nouveaux cas de cancer au Sénégal, d'après les chiffres officiels. Parmi ces cas, le cancer du col de l'utérus est le plus fréquent suivi du cancer du foie, du sein et de la prostate, indique la présidente de la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA), Dr Monique James Thiam.

Mais pour avoir une idée approximative du nombre de décès causé par cette maladie, il faudra multiplier ce chiffre officiel (6646) par deux « pour être proche de la réalité car il y a beaucoup de patient qui meurent chez eux », souligne le Pr Mamadou Diop de l'Institut de cancérologie de l'hôpital Le Dantec de Dakar.

La mortalité due au cancer est élevé à cause du dépistage tardif et la cherté du traitement de la maladie, ajoute-t-il en relevant que « 75 à 80% des malades viennent en consultation à des stades avancés ».

Lire la suite: Afriscoop.net

Les femmes de la Caisse de sécurité sociale offrent 4 millions FCFA à la LISCA

Dakar — L'Amicale des femmes de la Caisse de sécurité sociale remettra un don de quatre millions de francs CFA à la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA), afin de l'aider dans la prise en charge des malades de cancers gynécologiques, a annoncé sa présidente Afsatou Diallo Gassama.

Lire la suite : Allafrica.com

Telethon contre le cancer - Plus de 127 millions de f cfa récoltés

Le téléthon initié par l'Assemblée nationale et organisé vendredi dernier par la Ligue sénégalaise de lutte contre le cancer (Lisca), a produit les effets escomptés. Plus de 127 millions de F Cfa ont été collectés, le niveau de sensibilisation élevé.

La soirée téléthon a été rehaussée par la présence du président de l'Assemblée nationale, Mamadou Seck, de l'épouse du chef de l'Etat, Mme Viviane Wade, du ministre de la Santé et de la Prévention, Modou Diagne Fada, du ministre de la Famille et de la Solidarité nationale, Thérèse Coumba Diop, de la présidente de Lisca, Monique James Thiaw.

« Nous devons être solidaires des personnes atteintes de cancer, le traitement est coûteux. Je remercie l'épouse du chef de l'Etat, pour ses actions pour la santé et l'éducation. Nous devons aussi insister sur la prévention », a dit le président de l'Assemblée nationale, Mamadou Seck.

Les Sénégalais ont appelé de partout pour donner leur contribution à la prise en charge des malades. L'Assemblée nationale a donné 5 millions de F Cfa en plus de la collecte de fonds qui sera organisée à l'interne.

La contribution de l'hémicycle devrait ainsi tourner autour de 12 millions. Le Sénat, par la voix de Ngoné Ndoye, a remis 10 millions de F Cfa, le président duConseil économique et social, Ousmane Masseck Ndiaye, 3 millions de F Cfa.

La contribution de la coopération Turque s'élève à 40 millions de F Cfa pour l'achat de 3 mammographies, celle des Mines du fer du Sénégal (Miferso) à 1 million, le Crédit Mutuel du Sénégal a aussi remis le même montant, Sanofi Aventis, 5 millions de F Cfa à Lisca, l'Agence nationale de l'aviation civile (Anacs), 1 million de F Cfa, l'épouse de l'ambassadeur de la Chine au Sénégal, 1 million plus des équipements.

Lire la suite : Allafrica.com