Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

SÉNÉGAL : La Ligue contre le cancer mise sur la sensibilisation et l’information pour lutte contre cette maladie

La Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA) a promis, samedi à Dakar, de mettre l'accent sur la sensibilisation et l'information pour arriver à mieux combattre cette maladie qui enregistre chaque année 200.000 nouveaux cas au Sénégal.

«Nous allons continuer à sensibiliser et à informer davantage la population sur le cancer. Nous allons aussi nous focaliser encore plus sur la sensibilisation, la formation, le dépistage des maladies cancéreuses et sur la prise en charge des patients. Nous allons continuer les choses que nous avons commencées il y de cela deux ans sept mois», a affirmé Monique James Thiaw, présidente de la LISCA, cité par l'Agence de presse sénégalaise (APS).

Elle s'exprimait au cours d'une assemblée générale qui l'a reconduit à la tête de la structure.

«Au Sénégal, c'est 200.000 nouveaux cas par an. Malgré leur importance, ces chiffres sont en-deçà de la réalité, car il y en a beaucoup plus. Il n'y a pas de registre de cancer au Sénégal, il y a beaucoup de gens qui en sont malades et qui ne sont au courant, parce qu'ils sont dans des zones reculées ou parce qu'ils ont décidé d'aller se soigner de manière traditionnelle», a dit Mme Thiaw...

Lire la suite : souslemanguier.com

SÉNÉGAL : La Ligue contre le cancer veut amplifier la sensibilisation sur cette maladie

artoff96593La Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA) compte davantage mettre l'accent sur la sensibilisation et l'information pour arriver à mieux combattre cette maladie dont 200.000 nouveaux cas sont annuellement déclarés au Sénégal, a déclaré, samedi à Dakar, sa présidente Monique James Thiaw.

"Nous allons continuer à sensibiliser et à informer la population sur le cancer. Nous allons aussi nous focaliser encore plus sur la sensibilisation, la formation, le dépistage des maladies cancéreuses et sur la prise en charge des patients. Nous allons continuer les choses que nous avons commencées il y de cela deux ans sept mois", a-t-elle déclaré à l'APS.

Monique James Thiaw a été reconduite samedi à la tête de la Ligue sénégalaise contre le cancer, à l'issue d'une assemblée générale (AG) organisée dans les locaux de l'Ecole nationale de développement sanitaire et social (ENDSS)...

Lire la suite : aps.sn

Afrique: Une personne meurt du tabagisme toutes les 6 seconde

cadavre tabacL'hécatombe du tabac est spectaculaire. Selon un nouveau rapport publié par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) intitulé «Mortalité attribuée au tabac», chaque année, cinq millions de décès sont causés par l'usage du tabac, ce qui se traduit par une mort toutes les six secondes.

Ce rapport fournit des informations par pays qui les aideront à évaluer les résultats sur la mortalité due au tabac et les efforts à accomplir pour contrôler l'usage du tabac dans leurs populations.

Le rapport couvre les effets sur la mortalité due à l'utilisation du tabac chez les adultes âgés de plus de 30 ans et fournit des informations sur la mortalité par maladies transmissibles et non transmissibles. Et si des efforts ne sont pas faits, on atteindra le milliard de décès dus au tabac à la fin de ce siècle, prévient l'agence onusienne. La Convention- cadre sur le contrôle du tabac (CCCT), qui est entrée en vigueur en 2005, oblige les pays signataires à limiter la publicité et la promotion pour le tabac, établit un contrôle de la qualité de l'air à l'intérieur des bâtiments et renforce la législation contre le trafic de tabac...

Lire la suite : listab1.blogspot.fr 

Sénégal: Consultations gratuites pour les femmes à la paroisse Saint Pierre des Baobabs

Senegal8marsDakar — La Paroisse Saint Pierre des Baobabs abrite, jeudi, à l'occasion de la journée mondiale de la femme, un séminaire, avec des consultations gratuites, sur l'importance de la santé de la femme dans son action sociale et politique, annonce un communiqué transmis à l'APS.

Cette journée, intitulée "Un corps sain en action", démarre à partir de 9 heures. Elle verra la présence du ministre de la Femme et celui en charge de la Santé, ainsi que des associations féminines africaines, précise la même source.

Elle est organisée par l'Union diocésaine des associations féminines catholiques de Dakar (UDAFCD) et la Fondation Konrad Adenauer.

Elle vise à "amener les femmes à se préoccuper de leur santé aussi préventive que curative pour mieux se consacrer à leurs différentes activités et atteindre leurs objectifs", mentionne le communiqué.

Lire la suite : fr.allafrica.com 

Sénégal : Le cancer, une maladie de riches chez les pauvres

Une des premières causes de mortalité dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la Santé, est le cancer, considéré il n'y a guère comme une maladie de riches, s'impose peu à peu chez les pauvres au Sénégal. Et à la différence du Sida, du paludisme etc, la plupart des patients atteints du cancer en meurt faute de moyen pour prendre en charge cette maladie onéreuse au regard du coût des médicaments par rapport niveau de vie des populations.

En 2008, on a enregistré 6 646 nouveaux cas de cancer au Sénégal, d'après les chiffres officiels. Parmi ces cas, le cancer du col de l'utérus est le plus fréquent suivi du cancer du foie, du sein et de la prostate, indique la présidente de la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA), Dr Monique James Thiam.

Mais pour avoir une idée approximative du nombre de décès causé par cette maladie, il faudra multiplier ce chiffre officiel (6646) par deux « pour être proche de la réalité car il y a beaucoup de patient qui meurent chez eux », souligne le Pr Mamadou Diop de l'Institut de cancérologie de l'hôpital Le Dantec de Dakar.

La mortalité due au cancer est élevé à cause du dépistage tardif et la cherté du traitement de la maladie, ajoute-t-il en relevant que « 75 à 80% des malades viennent en consultation à des stades avancés ».

Lire la suite : afriscoop.net