Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Sénégal: Nouveau CA élu dernièrement

CA liscaL'assemblée générale du 06 décembre 2014 a validé les modifications relatives aux statuts et a procédé à l'élection du nouveau conseil élargi à 24 membres et a augmenté la durée du mandat à trois ans.


Le Conseil administration a élu en son sein le bureau comme suit:

• Présidente :
Dr Fatma GUENOUNE (bonnes volontés)

• Vice-président chargé de la formation et de l'éducation :
Pr. Mamadou DIOP (professionnel de la santé)

• Vice-présidente chargée des relations externes :
Mme Rose Gaye NDAO (bonnes volontés)

• Vice-présidente chargé du fundraising:
Dr Sokhna NDIAYE (bonnes volontés)

• Vice-président chargé de l'aide aux malades :
Imam Moustapha SARR
(Rp association des imams et oulémas du Sénégal)

• Secrétaire Général :
Mr. Mamadou Mansour NIANG
( Pt Association cancer action)

• Secrétaire Général Adjoint :
Mme Marième FALL
(Pte Association des sages femmes d'état du Sénégal)

• Trésorier Générale :
Mr Oumar DIOP
( bonnes volontés)

• Trésorière Générale Adjoint :
Mme Yaye Sokhna FALL Mme DIOP
( bonnes volontés)

• Secrétaire à la communication :
Mme Maimouna DIEYE (Pte association solidarité entre nous)

• Secrétaire à la décentralisation:
Mme Madeleine DIOUF MBOW (bonnes volontés)

• Secrétaire aux relations internationales :
Mme Ndèye khary SOW CISSE (association Ande xeex cancer)

Les autres membres du conseil sont :

Association Henriette De Rouen
Association nationale des albinos du Sénégal : ANAS Association cancer du sein Sénégal Association des femmes professionnelles du Sénégal : BPW Sénégal House Of Peace and Sharing: HPS Association des femmes médecins du Sénégal: AFEMS Association des Pharmaciennes Dr Sidy KA Dr Mouhamadou SECK Dr Mariama NDIAYE Mme Fatou SOW CISSE Adama DIOP THIOYE

Octobre Rose célébré au Sénégal

Octobre rose senegal

A l'instar de la communauté internationale, l'Association Cancer du Sein Sénégal a tenu à célébrer Octobre Rose. C'est ainsi que des campagnes d'information et de sensibilisation ont été menées à Yoff, le 11 octobre et à Rufisque, le 18 octobre. Ces grandes rencontres ont été le prétexte pour les anciennes malades que nous sommes de communier avec les femmes de ces localités.

En savoir plus

Sénégal: le cancer du sein gagne du terrain

hopital le dantecLe cancer du sein est en train de gagner du terrain au Sénégal. C'est ce qu'a affirmé ce jeudi, le Dr Doudou Diouf. Chimiothérapeute à l'Institut du cancer Marie Joliot Curie de l'Hôpital Aristide Le Dantec (Hald), à l'occasion de la conférence de presse de la Ligue Sénégalaise contre le Cancer.

Le cancer du sein fait des ravages au Sénégal c'est en tout cas les révélations du Dr Doudou Diouf Chimio thérapeute à l'Institut du cancer Marie Joliot Curie de l'hopital Aristide le Dantec. C'était lors de la conférence de presse de la Ligue sénégalaise contre le cancer. Le cancer du sein occupe la 2e place après le cancer du col de l'utérus et tend à occuper la première place dans les années à venir. «La tendance est à l'augmentation du cancer du sein avec une mortalité de plus de 50% et plus de 400 décès par an, alors que celui du col de l'utérus a tendance à baisser», renseigne le Docteur.

Lire la suite

Sénégal: Contribution du ministère de la Santé dans la prise en charge du cancer du sein

eva-marie-coll-s0179La Ligue sénégalaise de lutte contre le cancer (Lisca) peut se réjouir. Le ministre de la Santé et de l'action sociale (Msas) a décidé de mettre dans le prochain budget, un milliard de francs Cfa pour la prise en charge de cette maladie coûteuse et souvent mortelle. En plus, la Lisca, dans le cadre d'octobre rose, a fixé le prix de la mammographie à 15 000 francs, pour permettre aux femmes de pouvoir se dépister durant tout le mois d'octobre.

Le cancer du sein est en forte augmentation au Sénégal. Chaque année, notre pays enregistre 869 nouveaux cas et 440 décès. Une catastrophe, selon la Ligue sénégalaise de lutte contre le cancer (Lisca) qui faisait face à la presse hier. Les spécialistes pensent même que d'ici les prochaines années, le cancer du sein deviendra le premier cancer chez la femme, puisque celui du col de l'utérus, actuellement premier, est en baisse. Donc il faut agir.

Pour ces spécialistes, le seul moyen de lutte pour le moment reste la prévention. C'est pourquoi le ministère de la Santé et de l'action sociale a décidé cette année, de mettre dans le budget qui sera voté très prochainement à l'Assemblée nationale, une enveloppe d'un milliard pour la prise en charge de cette maladie. Cette manne financière sera utilisée pour le traitement de la maladie, notamment l'achat des médicaments souvent en rupture dans les structures pharmaceutiques. L'autre partie de cet argent va servir à payer deux bourses pour des spécialistes en chimiothérapie et en chirurgie. Le ministre de la Santé ne compte pas s'arrêter là, selon la représentante de Awa Marie Coll Seck qui a annoncé cette nouvelle. Le département travaille en effet à rendre effective l'installation de mammographie dans les structures hospitalières publiques. Ceci va permettre aux femmes de pouvoir faire la mammographie à moindre coût et ainsi prévenir ou dépister le cancer du sein précocement.

Lire la suite