Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Les cancers au Sénégal

Le cancer, une maladie de riches chez les pauvres "

Une des premières causes de mortalité dans le monde, selon l'Organisation mondiale de la Santé, est le cancer, considéré il n y a guère comme une maladie de riches, s'impose peu à peu chez les pauvres au Sénégal. Et à la différence du Sida, du paludisme etc, la plupart des patients atteints du cancer en meurt faute de moyen pour prendre en charge cette maladie onéreuse au regard du coût des médicaments par rapport niveau de vie des populations.

En 2008, on a enregistré 6 646 nouveaux cas de cancer au Sénégal, d'après les chiffres officiels. Parmi ces cas, le cancer du col de l'utérus est le plus fréquent suivi du cancer du foie, du sein et de la prostate, indique la présidente de la Ligue sénégalaise contre le cancer (LISCA), Dr Monique James Thiam.

Mais pour avoir une idée approximative du nombre de décès causé par cette maladie, il faudra multiplier ce chiffre officiel (6646) par deux « pour être proche de la réalité car il y a beaucoup de patient qui meurent chez eux », souligne le Pr Mamadou Diop de l'Institut de cancérologie de l'hôpital Le Dantec de Dakar.

La mortalité due au cancer est élevé à cause du dépistage tardif et la cherté du traitement de la maladie, ajoute-t-il en relevant que « 75 à 80% des malades viennent en consultation à des stades avancés ».

Lire la suite: Afriscoop.net