Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Congo : La modernisation alimente les MNT

Brazzaville, Congo - Lors de la réunion des ministres de la Santé publique des États membres de la Région africaine de l’OMS, qui s’est tenue le 6 avril 2011 à Brazzaville, dans le cadre de leur toute première session consacrée à l’incidence élevée et accrue des Maladies non transmissibles (MNT) sur le continent, le directeur régional de l’OMS pour l’Afrique, le Dr Luis Sambo, a posé la question suivante, qui mérite réflexion: «Comment se fait-il que les maladies non transmissibles posent une telle menace à la santé publique dans le monde?'

«Il existe plusieurs explications possibles, mais l’on peut observer dans le monde entier des changements de mode de vie dus aux progrès scientifiques et technologiques. Certes, le développement et les progrès réalisés au fil des ans ont permis d’améliorer la qualité de la vie, mais ils ont également conduit à des changements dans le mode de  vie, qui ne sont pas toujours appropriés pour la santé», a-t-il ajouté.

Le directeur régional faisait clairement référence à certains effets de la modernisation et du développement, dont les conséquences sont l’inactivité physique, l’usage nocif de l’alcool – qui alimentent la violence et d’autres comportements à risque – les régimes alimentaires déséquilibrés, l’usage du tabac et l’exposition à la fumée de la cigarette, ainsi que la disponibilité accrue de modes de transport de masse qui sont responsables du nombre croissant de traumatismes et de décès sur nos routes.

Tous ces facteurs de risque sont étroitement corrélés et il est ironique de constater que bon nombre de facteurs de développement sont intrinsèquement liés au nombre croissant de problèmes de santé que connaît l’Afrique.

Lire la suite : www.afriquejet.com