Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

CONGO: CAMPAGNE DE LOBBYNG EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE LE CANCER.

photo 85 jours
85 JOURS POUR S’UNIR CONTRE LE CANCER 

CAMPAGNE DE LOBBYNG EN FAVEUR DE LA LUTTE CONTRE LE CANCER AU CONGO.

 C’est ce dimanche 11 novembre, date du 5ème anniversaire de la mort de Calissa Ikama et celle du 4ème anniversaire de sa création que  la Fondation Calissa Ikama a choisi de lancer ce qui va désormais être la première grande campagne de lobbying en faveur de la lutte contre le cancer au Congo.

Intitulée « 85 JOURS POUR S’UNIR CONTRE LE CANCER : JOURNEES D’INFORMATION ET APPEL A LA SOLIDARITE »,  cette campagne  d’information, qui sera menée tant à Brazzaville qu’à Pointe-Noire, a pour but le réveil la conscience des décideurs sur les réalités de la lutte contre le cancer au Congo et la présentation des solutions proposées sous forme de projets dans le programme «SOS CANCERS CHEZ L’ENFANT AU CONGO»

Ce sera aussi l’occasion de faire un appel à la solidarité dont le but est de lever les fonds qui serviront principalement à financer l’un des projets du programme : « La Pédagothèque du Cancer de Brazzaville : centre de documentation et d’information sur le cancer ».

L’objectif de ce projet est la réduction du déficit de communication sur le cancer avec comme principal résultat : l’amélioration de la précocité du diagnostic.

Près de cinq cent (500) décideurs sont ciblés par cette action. Il s’agit notamment des décideurs politiques (à commencer par le Chef de l’Etat et son cabinet), les membres du gouvernement, les principaux responsables des institutions de la République, les promoteurs des médias, les chefs d’entreprises, les dirigeants des organisations philanthropiques, les chefs des missions diplomatiques et les représentants des institutions et organisations internationales.

 A l’issue de ces 85 jours de campagne, la Fondation Calissa Ikama espère parvenir à susciter une réelle volonté politique en vue de la mise en place d’un plan national de lutte contre le cancer. Le plaidoyer en faveur de la mise sur pied de ce plan national a commencé le 4 février de cette année avec la remise au Ministre de la Santé d’une pétition signée par 1200 personnes.

 La Fondation espère aussi, à l’issue de cette campagne, parvenir à négocier les partenariats avec l’Etat, les entreprises du secteur privé ou paraétatique, les missions diplomatiques, les représentations des institutions et organismes internationales, les médias, les Fondations et Associations en vue des réaliser les différents projets du programme «SOS CANCERS CHEZ L’ENFANT AU CONGO» et enfin à mobiliser soixante millions (60.000.000) de FCFA. Ces fonds serviront principalement à financer la création et le fonctionnement du Centre de documentation.

 Cette campagne de communication qui démarre ce dimanche par une conférence de presse au siège de la Fondation Calissa Ikama va s’achever le  dimanche 3 février 2012, par un déjeuner des décideurs.