Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Ligue Congolaise Contre le Cancer (LCCC)

Pays : République Démocratique Du Congo LCCC
Président : Julien ILUNGA NIKULU
Adresse : Service d’anatomie pathologique
Cliniques Universitaires
Faculté de médecine
Université de Lumbumbashi
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Internet :
Facebook :

Journée Mondiale contre les Cancers

Ce 4 février 2016 une caravanne motorisée a été faite dans les principales communes de Lubumbashi (Plateau Golf, Gécamines, Katuba, Kenya, Kampemba, Kamalondo et ville de Lubumbashi. Une troupe des comédiens a sensibilisé la population sur le fait que le Cancer est une maladie qui peut etre traitée si diagnostiquée précocement. Cette journée s'est terminée par la présentation officielle du Comité du Registre de Lubumbashi en la Salle Familia devant le Méddecin Inspecteur provincial, le Docteur Eric Mukomena.

Ce dernier a promis de soutenir le budget de fonctionnement du Registre de Cancer de Lubumbashi grace au financement provincial. Pendant ce temps, le Président de la LCCC est à Brazzaville dans un Workshop organisé par l'AIEA, la AFRCN et l'OMS du 8 au 12 février.

Président

La Répubulique Démocratique du Congon a un grand besoin de cancérologue pour adulte. Le siège de la LCCC est de plus en plus visité par des personnes qui ont besoin de soins spécifiques. Nous laçons cet appel à toute personne qui peut aider à la formation d'un cancérologue pour adulte. La GFAOP nous a aidé avec une formation pour cancérologue des enfants. Mais le grand nombre de patients sont les adultes. Nous joindre à notre adresse de l'ALIAM (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou à notre adresse personnelle (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.);

Lancement de la campagne Kinshasa rose pour lutter contre le cancer du sein

Kinshasa roseA Kinshasa, la plate-forme International Working Lady, en collaboration avec plusieurs partenaires du secteur de télécommunication, des banques et assurances vient de lancer une campagne dénommée Kinshasa Rose. Celle-ci vise la mobilisation de toute la ville de Kinshasa et ses agglomérations contre le cancer du sein. Au cours de la conférence de presse qu'elle animée hier lundi 6 octobre 2014 à la Halle de la Gombe, la présidente de "International Working Lady" , Mme Patricia Nzolantima a déclaré qu'à l'occasion d'Octobre rose, International Working Lady se mobilise pour aider les femmes à prendre une décision éclairée sur le dépistage du cancer du sein en répondant à toutes leurs questions et en communiquant une information précise et globale sur le dépistage, des avantages et ses inconvénients. 

Lire la suite...

RDC : Journée Mondiale contre le Cancer

afficheLCCC aliam


Ce 4 février la RDC a célébré la journée mondiale de lutte contre le cancer avec comme thème "Halte aux idées reçues".

Une conférence a été organisée dans la salle polyvalente de la Faculté de Médecine. Cinq orateurs sont intervenus: Dr Abdon Mukalay (Doyen de la Faculté de Médecine), Dr Willy Arung (Chirurgien et Vice Doyen de l'Enseignement), Robert Lukamba (Oncopédiatre) et Dr Julien Ilunga (Président de la LCCC). Le Professeur Kampetenga (Sciences Sociales) et le Professeur Malonga (Santé Publique) se sont excusés en dernière minutes. Une scenette a été également jouée par la Troupe de "Nzembela". Tous les intervenants ont abordé les idées fausses et dangéreuses en rapport avec le cancer. (1) Le cancer n'est pas une maladie liée au sort ou aux esprits, (2) le cancer n'est pas une maladie sans traitement,(3) le cancer n'est pas une maladie inguérissable dans tous les cas, (4) les patients ne doivent pas fuir l'hopital moderne et aller perdre le temps auprès des professionels non modernes et (5) le traitement du cancer doit etre conditionné par les examens de confirmation.

La LCCC comme les autres associations de lutte contre le cancer a organisée une conférence sur le thème "Halte aux idées reçues".
Les idées reçues portaient sur (1) la définition du cancer, (2) les origines du cancer, (3) le traitement, (4) le diagnostic et (5) le pronostic. Plusieurs maisons de presses étaient prétentes ainsi que une troupe de comédiens de Lubumbashi.

 Les images seront diffusées très prochainement.

République Démocratique du Congo : Lutte contre le cancer : l’OMS et les Ongs unissent leurs efforts.

oms

La salle polyvalente de l’Organisation Mondiale de la Santé(OMS) a servi de cadre le jeudi 19 septembre 2013, à la tenue d’une journée d’information, de plaidoyer et de solidarité en faveur des malades victimes du cancer. Cette rencontre a été organisée par les Ongs Assicas – RDC et « Les Ailes du Cœur », engagées dans la lutte contre le cancer.


Ont  pris part à ce moment d’échanges scientifiques, le médecin-directeur de la Clinique Ngaliema, Dr Tshiamala, le point focal cancer de l’OMS chargé de maladies non transmissibles, le Dr Adolphe Kongolo, et le coordonnateur d’Assicas RDC, Célestin Katshunga.

Appelé à intervenir en premier, le coordonnateur de l’ONG Assicas RDC, dans sa brève présentation du cancer, a démontré que cette maladie est encore considérée comme étant tabou en Afrique et plus particulièrement en RD Congo.

Il a avoué que le cancer tuait  plus que le sida, la tuberculose, et en même temps, a déploré l’inexistence des registres de cancers, l’absence de statistiques viables et de prise en charge adéquate.

Présentant son organisation, Célestin Katshunga a indiqué que l’Ong Assicas RDC a été reconnue officiellement le 20 décembre 2010 et agit dans les différents domaines d’intervention, de sensibilisation, de renforcement des capacités…

Et pour ce qui est de perspective envisagée, le coordonnateur d’Assicas RDC a fait savoir qu’un projet de construction et d’équipements d’un laboratoire moderne à Mugunga, est envisagé, grâce aux financements des partenaires.

Pour sa part, Dr Evariste Musafiri de l’ONG « Les Ailes du Cœur » a soutenu que le cancer est réellement un problème de santé publique  qui nécessite urgence. Avant d’ajouter que c’est depuis trois ans que son ONG a fait du cancer son cheval de bataille.

D’où, il s’est résumé en affirmant que le moment d’agir, c’est aujourd’hui ! Car, il faut briser le silence pour stopper le cancer du sein et du col de l’utérus.

Evoquant la place de l’anatomie pathologique dans la lutte contre le cancer, le professeur Lebwaze Massamba du service de pathologie des Cliniques universitaires de Kinshasa, a souligné que la détection et le diagnostic précoces restent le seul  moyen de lutte avant l’étape de métastase.

Le médecin-directeur de la Clinique Ngaliema, Dr Tshiamala,  a estimé qu’il faut redonner aux hôpitaux  leur vraie valeur. Car, ces derniers restent le seul cadre institutionnel  pour une bonne lutte.

Pour finir, Dr Kongolo, point focal du cancer chargé des maladies  non transmissibles à  l’OMS, s’est dit émerveillé par la qualité des exposés et recommandations des participants.

Melba Muzola