Cancer en RDC: Constat alarmant de la prise en charge

Constat alarmant concernant la prise en charge des malades cancéreux en RDC par la médecine non conventionnée.
Plusieurs observations vérifiables montrent que la population congolaise, les intellectuelles y compris pratiquent les médecines non conventionnelles dans le cas des cancers.

Des preuves écrites (rapport d'examens "paracliniques") obtenues de deux patients en phase terminale du cancer (sein et prostate) revèlent que ces patients paient des sommes énormes pour des examens inutiles (une centaine d'explorations pour un patient cancéreux sans faire allusion ni à une suspiscion ni à la confirmation du cancer).

Ces deux malades reçus dans un hopital conventionnel ont fait l'objet de controle radiologique et échographique et le diagnostic de Cancer stade 4 a été confirmé. Comme il n'existe pas de structure spécialisées pour prendre en charge le cancer, ces personnes ont plus aucun espoir de vivre.

C'est triste et très alarmant et cela doit interpeler les autorités politico-administratives pour refléchir deux fois avant d'attribuer l'acréditation des centres de médecine non conventionnelle. Ces deux patients sont l'échantillon non représentatif de plusieurs personnes sans défense ni appui.

La Ligue Congolaise contre le Cancer (LCCC) veillera à ce que de telles supercheries ne puissent plus perdurer.