Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Niger : Tabagisme-L’Afrique, cendrier de l’Occident?

Les jeunes Africains sont dans le collimateur des multinationales du tabac.

Celles-ci les attirent grâce à des activités culturelles et ludiques. Les gouvernements ferment les yeux et refusent de dénoncer le lien entre tabac et mortalité. Pourtant deux millions d’Africains en meurent par an. 

Malmenées en Occident par des réglementations anti-tabac de plus en plus restrictives, les grandes firmes se rabattent sur l’Afrique, un marché de 700 millions de consommateurs potentiels, constitué pour moitié de jeunes de moins de 20 ans.

“Pour elles, l’Afrique est un territoire vierge, il n’y a pratiquement pas de règlements et très peu de programmes publics de lutte anti-tabac. En Afrique francophone par exemple, seuls le Sénégal et le Mali ont adopté des lois, peu respectées au demeurant2, affirme Me Mahamane Ibrahima Cissé, président de SOS Tabagisme-Mali, qui a dénoncé les manœuvres des multinationales du tabac en Afrique lors de la 1ère Conférence internationale francophone sur le contrôle du tabac, en septembre à Montréal.

Les compagnies de tabac mènent une politique agressive de parrainage d’activités culturelles et ludiques, alors que les États doivent opérer des coupes claires dans leur budget.

"Les manifestations culturelles et sportives ont besoin de sponsors mais les ministères n’ont pas d’argent, dit Elhadj Adam Daouda, secrétaire général de l’Association de défense des consommateurs du Tchad. Elles se tournent vers les fabricants de cigarettes!"

Lire la suite : africanouvelles.com 

Tabagisme au Niger : l'application de la loi anti-tabac se fait toujours attendre

Selon de nombreuses études conduites de part le monde, il apparaît que les effets de la fumée de la cigarette sur l'organisme sont énormes. Il a été par exemple démontré qu'une (1) cigarette abrège la vie d'un fumeur de six (6) minutes. A titre indicatif, en France, il y a 70.000 morts par an pour cause de cigarette soit 8 morts par heure.

Au plan mondial la cigarette, le tabac c'est, dit-on, le risque de cancer du poumon, des lèvres, de la bouche, de la gorge, de l'œsophage, du pancréas, du col de l'utérus, de la vessie. La cigarette c'est aussi l'angine et la bronchite, l'artérite des membres inférieurs, l'impuissance, l'infarctus du myocarde ou la provocation de la leucémie (une maladie du sang), chez un nouveau-né. Et hélas apprend-on, le tabagisme passif (un non fumeur exposé à la fumée de la cigarette), provoque les mêmes dangers.

Lire la suite : Lesahel.org

Visite des députés nationaux au centre hospitalier de lutte contre le cancer

Les députés membres de la commission des affaires sociales et culturelles (CASC) de l'Assemblée nationale ont effectué, vendredi dernier sous la conduite du président de la commission, l'honorable député Lamido Harouna Moumouni accompagné du ministre de la Santé Publique, une visite sur le chantier de construction du centre hospitalier de lutte contre le cancer initié par notre pays en 2004.

Ce centre spécialisé  ultra moderne permettra au Niger de disposer d'infrastructures fiables de grande capacité (80 lits) pour lutter efficacement contre le cancer et  d'offrir des traitements de qualité contre cette maladie à travers l'utilisation des technologies de pointe.

Son importance n'étant plus à démontrer, le centre fait l'objet d'une attention particulière de la part des autorités nigériennes au plus haut niveau. La visite des représentants du peuple au centre est intervenue après que la représentation nationale a reçu  un projet de loi de sa création soumis  par le gouvernement.

Lire la suite : Lesahel.org

Journée de lutte contre le tabagisme : Pour faire le point des avancées au Niger et ailleurs

A l’instar de la communauté internationale, le Niger célèbre en ce jour, 31 mai 2011, la Journée internationale de lutte contre le tabagisme avec pour thème cette année, « La convention cadre pour la lutte anti tabac ». C’est l’occasion pour les pays ayant ratifié cette convention initié par l’OMS de faire le point de la lutte anti tabac. A cet effet, l’ONG SOS Tabagisme-Niger a organisé, ce matin, en collaboration avec l’ONG Tous unis contre le cancer (TUCC), une conférence débat. C’était dans les locaux de l’Institut de santé publique (ISP).

Lire la suite : Planeteafrique.com

Niger : Cancers du sein/col de l’utérus, la maladie des riches ?

Peu de gens connaissent les ravages du cancer en Afrique, qui est à tort, considéré comme la maladie des riches. Pourtant, Professeur Harouna, chirurgien nigérien à l’hôpital de Niamey et membre fondateur de l’association Tous Unis Contre le Cancer a vu et continue de voir des milliers de cas de cancers surtout gynécologiques, rien qu’au Niger.

Selon lui, le cancer est abordé différemment entre les praticiens des pays développés et ceux des pays pauvres comme le Niger : les tableaux cliniques, le profil des patientes, et les moyens diagnostiques et thérapeutiques sont différents.

Quand on lui demande combien de malades ont survécu plus de cinq ans après le diagnostic, on croit avoir mal entendu quand il répond deux…seulement deux en 20 ans qu’il se bat contre le cancer !

Pendant plusieurs heures, il nous raconte quelques témoignages de femmes qui l’ont consulté ; beaucoup d’entre elles n’avaient qu’une vingtaine d’années quand elles ont développé une tumeur ou même quand elles ont succombé au cancer. Il nous a raconté son quotidien, lui qui chaque mois opère environ 30 femmes atteintes d’un cancer (sein ou col de l’utérus), le plus souvent pour les amputer d’un sein ou pour une ablation de l’utérus.

Pourquoi un constat aussi accablant ?
Lire la suite : Les dialogues du vagins