Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Niger : Cancers du sein/col de l’utérus, la maladie des riches ?

Peu de gens connaissent les ravages du cancer en Afrique, qui est à tort, considéré comme la maladie des riches. Pourtant, Professeur Harouna, chirurgien nigérien à l’hôpital de Niamey et membre fondateur de l’association Tous Unis Contre le Cancer a vu et continue de voir des milliers de cas de cancers surtout gynécologiques, rien qu’au Niger.

Selon lui, le cancer est abordé différemment entre les praticiens des pays développés et ceux des pays pauvres comme le Niger : les tableaux cliniques, le profil des patientes, et les moyens diagnostiques et thérapeutiques sont différents.

Quand on lui demande combien de malades ont survécu plus de cinq ans après le diagnostic, on croit avoir mal entendu quand il répond deux…seulement deux en 20 ans qu’il se bat contre le cancer !

Pendant plusieurs heures, il nous raconte quelques témoignages de femmes qui l’ont consulté ; beaucoup d’entre elles n’avaient qu’une vingtaine d’années quand elles ont développé une tumeur ou même quand elles ont succombé au cancer. Il nous a raconté son quotidien, lui qui chaque mois opère environ 30 femmes atteintes d’un cancer (sein ou col de l’utérus), le plus souvent pour les amputer d’un sein ou pour une ablation de l’utérus.

Pourquoi un constat aussi accablant ?
Lire la suite : Les dialogues du vagins