Maroc: Plaidoyer pour un dépistage précoce du lymphome

thème "Lymphome : un cancer qui se soigne" a été au coeur d'une rencontre-débat, qui s'est tenue jeudi soir à Casablanca, à l'initiative de la Société Marocaine d'Hématologie (SMH) Cette rencontre qui coïncide avec la Journée mondiale de sensibilisation aux lymphomes, le 15 septembre de chaque année, a été animée par des spécialistes marocains.

Pr. Asmae Quessar, membre de la SMH, a d'emblée souligné qu'elle "revêt avant tout un caractère éducatif pour une meilleure connaissance du lymphome et ce, en vue d'un diagnostic précoce et une prise en charge optimale", avant d'ajouter que cette manifestation scientifique est aussi une occasion pour discuter des traitements en usage ainsi que les dernières nouveautés thérapeutiques enregistrées dans ce domaine.

"Grâce aux médicaments disponibles, le lymphome est désormais une maladie guérissable. Ils permettent non seulement une meilleure qualité de vie mais dans bon nombre la guérison totale'', a-t-elle assurée.

Elle a souligné l'importance vitale d'un dépistage précoce qui évitera aux malades des dépenses contraignantes tant pour le système de santé que pour leur bourse, tout en regrettant que près de 2.000 personnes sont diagnostiquées par an au Maroc très souvent à des stades avancés.

Lire la suite : biladi.ma