Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Mali: Les Maliennes sont les plus touchées par le cancer

Santé publique - Avec un taux de 8% de personnes vivantes avec le cancer dans notre pays avec un pourcentage éliminé de femmes selon les estimations en cours, le cancer est parmi les  plus maladies redoutées  qui continuent de faire des ravages à travers le monde. En tout cas c’est qui ressort d’une enquête que nous avons menée à l’hôpital du Point G. Lisez notre enquête. Selon le Dr. Kassim Sidibé, médecin généraliste à l’hôpital du Point G, le cancer est une prolifération anarchique et désordonnée des cellules de l’organisme. Si les instructions relatives à sa reproduction et à sa mort sont altérées, la cellule peut commencer à se diviser de manière incontrôlée et devenir immortelle. Chaque cellule nouvellement créée contient l’erreur et produit des protéines anormales. Ces protéines dites "oncogéniques" sont à l’origine du comportement anarchique de la cellule, explique t-il.

Selon le Dr. Sidibé, jusqu’ici, les causes du cancer ne sont pas directement connues, cependant,  il existe surtout des facteurs de risque comme la consommation abusive de l’alcool, de la cigarette, mais aussi et surtout de l’arachide qui grâce à un élément qu’il contient  appelé «Flac toxine » peut être  la source du cancer.

Il a reconnu que la cellule cancéreuse se distingue ainsi par deux phénomènes : une multiplication incontrôlée et anarchique associée à la possibilité de coloniser des tissus ou organes dont elle n’est pas originellement issue. De ce fait, « il faut toujours éviter que les cellules cancéreuses s’étendent aux organes  alentours, sinon elles peuvent entrer dans le flux sanguin et coloniser d’autres organes et c’est là on pourra parler de cancer de sein, cancer du colle de l’utérus, etc ». A-t-il poursuivi.

Lire la suite : www.afriquejet.com