Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Les jeunes filles âgées de 9 à 13 ans bénéficieront du vaccin contre le cancer du col de l'utérus à partir de lundi. Des effets indésirables sont signalés

vaccinChasse au cancer du col de l'utérus. À partir du lundi, neuf mille cinq cent jeunes filles de 9 à 13 ans, dans les districts de Toamasina I et de Soavinandriana initieront le vaccin Cervarix, contre le cancer du col de l'utérus. C'est le fruit de la collaboration entre le ministère de la Santé publique, à travers le service de vaccination et le Global alliance for vaccine and immunisation (Gavi). Selon le service oncologie du Centre hospitalier universitaire Joseph Ravoahangy Andrianavalona à Ampe­filoha (CHUJRA), ce cancer est la deuxième cause de mortalité chez les femmes cancéreuses, il affecte 25% des femmes atteintes du cancer. Le tabagisme et le rapport sexuel précoce en sont les facteurs de risques. D'après le service de vaccination, le choix des jeunes filles est lié à une stratégie scolaire, c'est- à-dire c'est à l'école que l'on peut rassembler plus de jeunes filles.


« Il s'agit d'une question de concentration mais rien à voir avec la virginité ou non de la jeune fille comme disent les rumeurs », souligne le docteur Marius Rakotomanga, chef de service de vaccination auprès du ministère de la Santé publique.

Lire la suite