Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

La prévention évite le tiers des cancers, insistent les spécialistes libanais

liban cancer dayAu Liban, près de 8 000 nouveaux cas de cancers sont diagnostiqués chaque année. Les spécialistes insistent sur certaines mesures préventives qui permettent d'éviter près de 30 % des cas de cancers.

C'est un message à « la prévention » qu'ont lancé les spécialistes libanais à l'occasion de la Journée mondiale contre le cancer, célébrée le 4 février, et placée cette année sous le thème « Ensemble, c'est possible ».
« Le cancer constitue de nos jours la première cause de mortalité dans le monde », explique le Dr Georges Chahine, président de la Société libanaise d'oncologie médicale. Près de 84 millions de décès des suites d'un cancer seront enregistrés entre 2005 et 2015, faute de mesures préventives, estime l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui indique qu'en 2020, près de 20 millions de nouveaux cas de cancers seront diagnostiqués par an. Plus de 70 % des cas seront enregistrés dans les pays en voie de développement.

Lire la suite

Liban : le tabac interdit dans les lieux publics

beyrouth28964 Les cafés et restaurants, à la différence des autres lieux publics, ont obtenu un délai d'un an pour s'adapter à la loi.

Le Liban détient l'un des taux de fumeurs parmi les plus élevés au Moyen-Orient. C'est dire si la loi adopté cette semaine par Parlement libanais, interdisant de fumer dans les lieux publics, ne passe pas inaperçue au pays du Cèdre et dans toute la région. Il est désormais interdit de fumer dans les espaces publics fermés comme les hôpitaux, les écoles et les transports publics, selon l'agence officielle (ANI).

Lire la suite : http://www.oopartir.com

Une petite héroïne au pays du cancer

libanVient de paraître C’est avec des mots simples, justes, touchants mais empreints d’entrain et d’espoir que Samar Mahfouz Barraj aborde un sujet pour le moins délicat: le cancer des enfants. Illustré par Sinan Hallak, l’ouvrage 3endama Maredat Sadikati (Lorsque mon amie est tombée malade), parle en effet de cette maladie qui reste taboue dans nos sociétés, d’autant plus lorsqu’elle touche nos chères petites têtes brunes. Que dire à un enfant qui souffre de cancer ? Comment l’aider à surmonter la peur, la fatigue des traitements? Comment relever son moral? Comment expliquer la maladie à ses amis? À travers un texte sensible, des illustrations rassurantes et colorées, une petite fille raconte l’histoire de sa meilleure amie, atteinte d’un cancer. Dédié à «tout enfant qui combat la maladie avec courage, à tout enfant qui pense à demain avec le sourire», cet ouvrage suit la fille et décrit son courage et son optimisme, ce petit bout de chou qui porte un bandana multicolore pour couvrir sa tête dégarnie.

En relatant les différentes étapes de la maladie et de sa guérison, ce livre-album se présente comme un récit porteur d’espoir. À l’occasion du Salon international du livre arabe, au BIEL, l’auteur signera l’ouvrage le samedi 10 décembre entre 17h et 19h au stand Yuki Press.

Lire la suite

Liban: 2011/05 La cigarette, une vie qui part en fumée

cigarette site libanUne cigarette, c’est 6 minutes de vie en moins. 3500 Libanais meurent du tabac. 60 % des adolescents libanais de 13-15 ans sont fumeurs. Face à ces chiffres alarmants, n’est-il pas temps d’agir pour sauver des vies ?

Le Liban est le deuxième pays du Moyen-Orient où le taux de tabagisme est le plus élevé et le premier pays présentant la plus grande proportion de cas de cancers. En 2005, le Liban signe la Convention - cadre du contrôle de tabac, de l’OMS, mais n’a toujours pas appliqué la loi ; bien que la majorité des pays de la région, telle que la Syrie, l’ait déjà mise en œuvre.

En attendant, ce sont des lois à minima qui sont proposées, comme la création de zones antifumeurs dans un restaurant où l’air circule partout ! « Nous sommes offusqués par la lenteur de l’élaboration d’une loi, confie Elsa Yazbek Charabati, membre fondatrice de TFI*, voire révoltés de découvrir que la politique intervient dans tout ce qui touche au bien-être des gens.

Lire la suite : http://lorientjunior.com

Lancement de la campagne libanaise annuelle de sensibilisation au cancer du sein

La Première Dame Wafa'a Sleiman a parrainé vendredi le lancement "de la 10ème campagne annuelle de sensibilisation au cancer du sein au Liban", en coopération entre le ministère de la Santé et les laboratoires "Hoffmann - La Roche", en présence du ministre de la Santé Ali Hassan Khalil, de la présidente de la commission parlementaire de la Femme et de l'Enfant la député Gilberte Zouein, du président de la commission parlementaire de la Santé Atef Majdalani, de la présidente adjointe du comité national des affaires de la Femme Libanaise Randa Berri et de nombreuses personnalités.

Le ministre a mis l'accent sur "l'importance d'une telle campagne et son influence dans la protection de la Femme des maladies cancéreuses les plus répandues".

"Le cancer du sein est un grand défi (...) et le dépistage précoce de cette maladie aide à une guérison totale de 90% des cas", a-t-il ajouté.

M. Khalil a indiqué que "la base de cette campagne et le travail du ministère sont de fonder une culture de santé en renforçant l'éveil".

"Le ministère de la Santé poursuit le travail qui a été entamé par l'ancien gouvernement pour approuver les règles essentielle d'un nouveau système pour une assurance médicale globale ", a-t-il dit, révélant finalement que "ce programme garantit la santé du citoyen, élargit la protection sociale et contribue à la croissance économique et sociale en complémentarité entre les deux secteurs public et privé".

Lire la suite