Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Journée mondiale de lutte contre le cancer : Le Mali enregistre plus de 586 nouveaux cas

WCD Mali

Chaque année, la date 4 février est consacrée, à la journée Mondiale de lutte contre le cancer. Dans notre pays, ONCOMALI a organisé, hier au CNAM une vidéoconférence avec l'institut Marie Curie de Paris. Les chiffres liés à la maladie du cancer sont effarants et provoquent la stupeur dans plusieurs pays. La courbe est vertigineuse au Mali qui a enregistré plus 586 nouveaux cas. C'était hier à CNAM (Centre national d'Appui à la Maladie) sise à Djikoroni para.
Le Mali ne reste pas en marge de cette journée. C'est dans ce cadre que ONCO Mali a décidé d'animer hier une conférence sur les avancées dans les traitements du cancer en Afrique et le cas particulier du Mali. L'occasion pour les cancérologues de faire le point de la situation de la maladie au Mali afin de mieux faire connaitre le cancer notamment sa prise en charge et les moyens de prévenions.

En toile de fond, une vidéoconférence à la CNAM en vue « d'informer et de sensibiliser les populations sur les enjeux thérapeutiques et la stratégie de la prise en charge du cancer au Mali », a déclaré la modératrice, Dr Diallo.

Pour la prise en charge de la maladie, Dr Diallo Fanta, a informé de la subvention de la chimiothérapie par l'Etat Malien. Pour lui, cette subvention est salutaire et mérite d'être renforcée. Car selon les estimations, le nombre de cancéreux pourrait augmenter à plus de 22 millions au cours des deux prochaines décennies. Environ 8,2 millions de décès sont dus au cancer dans le monde en 2012.

Le Mali a enregistré 586 nouveaux cas de cancer en 2013, soit une augmentation de 12% par rapport à 2008. Les femmes sont les premières victimes parmi les cas les plus fréquents sont le cancer de l'utérus, le cancer du sein entre autres. C'est donc un problème de santé publique. Selon l'OMS, un tiers au moins de l'ensemble des cas de cancer sont évitables. La prévention constitue la stratégie à long terme la plus rentable pour lutter contre le cancer.

A titre de rappel, la cérémonie était présidée par le représentant de la Directrice nationale de la santé.