L’analyse multi-omics des cancers des voies aéro-digestives supérieures (VADS) fait apparaître un sous-groupe de mauvais pronostic

figure site


L’ analyse intégrée des données de méthylation de l’ADN, d’expression des gènes et d’expression des microARN sur 100 tumeurs VADS fait apparaître un sous-groupe d’individus présentant un risque élevé de développer des métastases.

Dans cette étude CIT parue dans la revue Clinical Cancer Research, nous montrons que les marqueurs moléculaires permettant de caractériser ce sous-groupe sont essentiellement impliqués dans la réponse immunitaire, la transition épithélio-mésenchymateuse et l’apoptose.