Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Gynécologie Sans Frontières (GSF)

Pays : France GSF
Président : Claude ROSENTHAL
Adresse : Faculté de Pharmacie
9, rue Bias BP 61112
44011 Nantes Cedex 01
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Internet : www.gynsf.org
Facebook :

France: Journée Mondiale de la Femme, le 8 Mars 2015

GSF

Dans le cadre de la journée de la Femme du 8 Mars 2015, Gynécologie Sans Frontières (GSF) affirme avoir toujours le même et unique but : aider les femmes en détresse psychologique et physique, en France et dans le Monde par l'engagement de Sages-Femmes et de Gynécologues Obstétriciens.

Gynécologie sans Frontières a 20 ans.
Crée en 1995 par Roger Géraud, Robert Porto, Paul Benos et beaucoup d'autres ....
GSF s'est développé et a pris une dimension internationale sous la présidence du Pr Henri-Jean Philippe, qui a conduit l'ONG pendant 17 ans.
GSF continue sa progression (500 adhérents en 2014) et son ouverture vers d'autres ONG (chirurgie Solidaire , Santé Sud , l'AFOA ... ) et d'autres spécialités ( infirmières, pédiatres, anesthésistes ,logisticiens ,biologistes , pharmaciens , juristes et toutes les bonnes volontés) après son changement de gouvernance en décembre 2014.

En France, après les grossesses chez les adolescentes, les mutilations génitales, GSF s'attaque depuis quelques années aux violences faites aux femmes. Dans la continuité d'une journée sur ce thème en novembre 2013, au Palais du Luxembourg, après l'écriture d'un manifeste signé, en présence de Madame la Ministre Najat Vallaud Belkacem, par la communauté scientifique gynéco-obstétricale et les conseils de l'ordre des médecins et des sages-femmes, GSF propose 10 recommandations initiées par le Pr Roger Henrion.

Des colloques dans les principales villes universitaires associant tous les partenaires concernés par ce fléau se mettent progressivement en place.
Le 16 avril prochain le colloque de Lille donnera une dimension nationale à ce sujet, en partenariat avec le ministère de la santé et des droits des femmes.

Plus que jamais, GSF est le bras humanitaire du collège national des Gynécologues et Obstétriciens Français et sera présent à la journée de gynécologie-Obstétrique humanitaire mondiale organisé par le CNGOF a Nantes en décembre 2015.
GSF organise deux fois par an une semaine de formation en gynécologie obstétrique humanitaire.
Le but de cette formation est de préparer d'éventuels (elles) candidats (es) a des missions à l'étranger, dans des milieux difficiles et a grande précarité. A chaque session une trentaine de gynécologues et sages-femmes suivent cette formation. Cette année la FGOH se déroulera à Draguignan (83) du 15 au 19 Juin et du 12 au 16 octobre à Tours (37).

A l'étranger, depuis sa création, GSF c'est plus de 150 missions dans plus de 25 Pays différents :
° Des missions d'accompagnement, de formation en chirurgie vaginale et de SONU (soins obstétricaux et néonataux d'urgence)
L'exemple de cette triple formation est le Burundi (Hôpital Réma, Ruyigi) : en 3 ans deux médecins ont été rendu autonome pour la prise en charge des maladies invalidantes des femmes comme le prolapsus , la fistule obstétricale , l'incontinence urinaire , l'hystérectomie vaginale ....etc..) et des dizaine de médecins et de Sages-Femmes des Hôpitaux de l'est du Burundi ont reçu la formation SONU.
Cette formule se développe dans d'autres pays et en particulier en Haïti a l'Hôpital Isaïe Genty de Chancerelles.
° Des missions d'urgence dont la dernière dans le camp de réfugiés Syriens de Zaatari en Jordanie fut un réel succès : 1500 accouchements furent assurés dans ce camp en un an, sans problèmes particuliers mais pour la plus grande satisfaction des femmes Syriennes.

Hier, aujourd'hui et demain, La philosophie de GSF est toujours la même, partout :
Agir, être efficace, former Mais sans jamais se substituer ... dans un seul but : celui d'améliorer la condition et la santé des femmes en France et dans le Monde.

Dr Claude Rosenthal
Président de Gynécologie Sans Frontières

Papillomavirus : le vaccin protège aussi contre les cancers de la gorge

Vaccin

Le papillomavirus existe sous de multiples formes. Les variants numérotés 16 et 18 sont parmi les plus dangereux et induisent des cancers du col de l'utérus et de la gorge.
Certains papillomavirus humains (HPV) sont surtout connus pour causer des cancers du col de l’utérus. C’est pourquoi seules les jeunes femmes sont aujourd’hui vaccinées contre les HPV de types 16 et 18. Or, ils sont également à l’origine de tumeurs oropharyngées, c’est-à-dire situées dans la bouche et la gorge. Selon une étude du Centre international de recherche sur le cancer (Circ) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) à Lyon, ce vaccin pourrait aussi prévenir ces autres cancers.

Lire la suite...

ASCO: Du vinaigre pour dépister le cancer du col de l’utérus dans les pays pauvres

globe terrestre
Selon une étude indienne présentée lors du congrès américain sur le cancer Asco 2013, une technique simple et bon marché de dépistage du cancer du col l'utérus à base de vinaigre pourrait potentiellement sauver des milliers de vies dans les pays pauvres. Un réel espoir pour de très nombreuses femmes qui ne peuvent bénéficier d'un dépistage par frottis.
Selon le Pr Surendra Srinivas Shastri, un programme de dépistage du cancer du col de l'utérus à base de vinaigre pourrait potentiellement sauver chaque année  22 000 femmes en Inde et 73 000 dans le monde.

Lire la suite...