Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Atelier sur la problématique du cancer à Djibouti

Au Sheraton hôtel a eu lieu jeudi dernier un atelier sur la problématique du cancer à Djibouti. Organisé par le ministère de la santé en collaboration avec l’OMS, cet atelier auquel ont pris part une quarantaine de médecins et techniciens supérieurs de la santé avait pour objectif de faire un état des lieux de cette maladie dans notre pays et dresser les voies et moyens de la juguler.

Lire la suite

Le tabagisme lié à la moitié des cancers de la vessie des femmes

tabac cancer vessieLe tabagisme est responsable de la moitié des cancers de la vessie chez les femmes soit une proportion égale à celle des hommes et plus élevée qu'estimée précédemment, selon une étude publiée mardi. Les études menées auparavant liaient entre 20 à 30% de ces cancers au tabagisme. Cet accroissement paraît résulter de l'augmentation du nombre de femmes qui fument, selon des observations faites lors de cette recherche qui s'est appuyée sur des données portant sur plus de 450.000 personnes.

D'autres études ont aussi montré que la proportion des femmes qui fument est désormais comparable à celle des hommes dans l'ensemble de la population américaine, selon les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

La plupart des études précédentes sur le lien entre tabagisme et cancer de la vessie avaient été menées à des périodes durant lesquelles fumer était beaucoup moins fréquent chez les femmes.

Lire la suite

Un sommet humain - IMPLIQUONS LES GENS !

O is for OUTRAGE topbanner2 0.144350

La FID et l’Alliance contre les MNT coordonnent efficacement les actions de mobilisation et parviennent à influencer le processus officiel du Sommet à l’échelle mondiale. Il reste que nous devons également coopérer pour tirer profit de l’occasion du Sommet et faire en sorte que la question mondiale des MNT touche le cœur et l’esprit du grand public. Les événements se déroulant en marge du Sommet sont tout aussi importants et dignes d’intérêt que ce qui se passera dans le l’hémicycle de l’Assemblée générale de l’ONU les 19 et 20 septembre. Nous comptons sur nos associations membres pour encourager le soutien et les activités aux niveaux local et des communautés. Mobilisez votre section locale pour le Sommet.

Lire la suite

Le tabagisme passif tue plus de 600.000 personnes

Le tabagisme passif cause environ un décès sur 100, soit plus de 600.000 décès chaque année dans le monde, dont 165.000 chez des enfants, selon des estimations publiées vendredi par la revue médicale britannique The Lancet.

Les enfants sont les premières victimes du tabagisme passif, alors qu'ils ne peuvent pas se soustraire à la principale source d'exposition -leurs parents qui fument à la maison, soulignent les auteurs de l'étude.

 

5,7 millions en tout
Si on ajoute ces 600.000 morts aux 5,1 millions de décès attribuables chaque année au tabagisme actif, on arrive à un total de 5,7 millions de décès dus au tabac annuellement.

 

Données les plus récentes
C'est la première étude évaluant l'impact global du tabagisme passif. Ses auteurs, appartenant notamment à l'Institut Karolinska (Stockholm, Suède) et à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont utilisé des données de 2004, les plus récentes disponibles dans l'ensemble des 192 pays analysés.

 

379.000 décès coronaires
40% des enfants, 33% des hommes et 35% des femmes non-fumeurs étaient exposés au tabagisme passif en 2004. Selon les estimations de l'étude, cette exposition a causé 379.000 décès coronaires, 165.000 dûs à des infections des voies respiratoires basses, 36.900 dûs à l'asthme et 21.400 dûs à un cancer du poumon. Soit un total de 603.000 décès causés par le tabagisme passif.

 

2/3 en Afrique et en Asie du sud
Les chercheurs ont estimé que 165.000 enfants de moins de 5 ans meurent chaque année d'infections respiratoires basses dues au tabagisme passif. Les deux-tiers de ces décès se produisent en Afrique et en Asie du sud. "Les maladies infectieuses et le tabac semblent former une combinaison mortelle pour les enfants de ces régions", écrivent-ils.

 

Différent chez les adultes
Alors que les décès d'enfants dûs au tabagisme passif se concentrent sur les pays à revenus faibles ou intermédiaires, les décès d'adultes se répartissent sur l'ensemble des pays. Dans les pays d'Europe à hauts revenus, par exemple, 71 décès d'enfants sont attribués au tabagisme passif en 2004, contre 35.388 décès d'adultes. Dans les pays d'Afrique analysés, les morts d'enfants sont estimés à 43.375, pour 9.514 décès d'adultes.

Lire la suite