Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

La Francophonie s’unit pour lutter contre le cancer

Abidjan 4emes Rencontres

Abidjan, 10 avr (AIP) - La ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, Raymonde Goudou Coffie, a ouvert ce vendredi au Sofitel Abidjan Hotel Ivoire, la 4ème édition des rencontres de l'Alliance des ligues francophones africaines et méditerranéennes (ALIAM) qui se tient autour du thème "la Francophonie contre le cancer".

Le cancer est à l’origine de nombreux décès dans la région africaine où près de 12, 4% des 804 millions d’habitants développent un cancer avant d’atteindre l’âge de 75 ans, en raison des stades tardifs de découverte et des difficultés d’accès aux différents traitements, a d'emblée situé Goudou Raymonde.

Toutefois a souligné Mme Goudou "le gouvernement veut faire de la Côte d’Ivoire un pays où le cancer n’est plus un drame mais une maladie chronique contrôlable".

Aussi a-t-elle mentionné, l’Etat a décidé de conduire des "actions d’envergure" ciblant la prévention, la vaccination, la détection précoce du cancer et la prise en charge des malades du cancer et autres maladies évolutives à hauteur d’ un milliard de FCFA sur la ligne budgétaire créée à cet effet.

Elle a affirmé par ailleurs que très bientôt le centre de la médecine nucléaire sera livré au public et qu’il sera construit un centre de radiothérapie et un centre d’oncologie à Abidjan et à l’intérieur du pays.

Lors de cette rencontre qui réunit d’éminents professionnels de santé nationaux et internationaux, le Dr Marc Keller, l’épidémiologiste Joannie Tieulent et M.Riccardo Lamparillo ont présenté la version française de l’« Atlas du cancer » une œuvre qui selon eux, donne un aperçu global et complet sur le cancer, met en lumière les mesures prises pour enrayer l’épidémie, les disparités et constitue un outil-clé de plaidoyer.

Le document révèle qu’en 2012, quelque 14 millions de nouveaux cas de cancer ont été relevés et que ce nombre passera à 21, 6 millions en 2030. D’où les objectifs fixés par l’ALIAM de fédérer les efforts, de promouvoir et de développer la lutte contre le cancer dans tous ses aspects en favorisant les échanges Sud/Sud et Nord/Nord, en informant et sensibilisant le public, en formant des professionnels de santé et en menant des actions de plaidoyer en vue de faciliter l’accès aux soins.

Plusieurs sujets seront abordés durant cette 4ème édition de l’ALIAM qui prend fin dimanche, notamment "Epidémiologie du cancer en Afrique : tendances évolutives", "La ligue française contre le cancer : perspectives dans la lutte contre le cancer en Afrique francophone" et "La lutte contre le cancer en République de Côte d’Ivoire".

L’ALIAM a été créée en 2009 et vise à aider à la réduction du taux de cancer sur les populations. Elle regroupe 82 associations de 28 pays dont le Programme national de lutte contre le cancer (PNLCa) en Côte d’Ivoire et sept autres structures ivoiriennes de lutte contre le cancer.

(AIP)
amak/ask