Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Union Comorienne Contre le Cancer (UCCC)

Pays : Les Îles Comores UCCC
Président : Saïd MCHANGAMA
Adresse : BP 1420, MORONI, COMORES
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet : 
Facebook : UCCC

Comores : La diaspora comorienne prolonge l’action de l’Union Comorienne contre le Cancer en France (UCCC)

Les locaux du Conseil Régional de la Région PACA ont accueilli la première réunion d’information de l’Union Comorienne contre le Cancer sur le territoire français. Mlle Nouriati Djambae, assisté de M. El Fatah Said de Lyon, a organisé la réunion à l’occasion du séjour en France de M. Said Abdallah Mchangama, président de l’UCCC. Les invités ont été ciblés au sein de la sphère santé et du monde associatif. 

L’exposé de M. Mchangama a montré que tout est à faire aux Comores dans la lutte contre cette maladie qui selon l’OMS est déjà la plus mortelle au monde, tuant plus que le SIDA, le palu et la tuberculose réunis.L’enquête rétrospective faite par l’UCCC dans les îles de l’Union des Comores, montre que les cancers féminins prédominent, suivis par les cancers de l’estomac et de la prostate. Tous les types de cancer sont présents. Actuellement la maladie est constatée cliniquement par le médecin, quand c’est hélas trop tard.

Le premier objectif de l’UCCC est de donner aux professions médicales les moyens de diagnostiquer la maladie le plus tôt possible. En l’absence d’un laboratoire et d’un spécialiste en lecture anatomo-pathologique, l’UCCC après avoir recherché le soutien des responsables du Centre Hospitalier Régional/CHU Félix Guyon de la Réunion a plaidé auprès des autorités comoriennes et françaises pour un accord permettant l’envoi des prélèvements de malades suspectés de cancer à la Réunion.

L’accord qui définit la coopération entre le Centre Hospitalier National El Maarouf et le CHR Félix Guyon est signé et stipule que l’UCCC propose le Point Focal National chargé du cancer –actuellement le Dr Nassur S. Soimihi, et sera tenue informée de sa bonne exécution. Air Austral assure le transport gratuit des prélèvements, résultat obtenu après un long lobbying de l’UCCC et l’intervention de M. Luc Hallade, Ambassadeur de France auprès de l’Union des Comores.

Lire la suite : Holambecomores.com

Comores : Accord avec le Centre Hospitalier Régional Félix Guyon de la Réunion pour les anapaths

Le service d’anatomopathologie du CHR Félix Guyon de la Réunion, dirigé par le Dr Rivière, a accepté la demande de l’UCCC de faire, à titre gracieux, les examens d’analyse histologique de prélèvements venant des Comores. Depuis 2 ans les médecins comoriens n’avaient pas d’accès à un laboratoire d’anatomopathologie et ne pouvaient confirmer ni infirmer les diagnostics cliniques. L’accès aux anapaths des malades comoriens constituaient le premier objectif de l’UCCC à sa création. Ce point était la première demande adressée aux partenaires, dans les premiers contacts et visites protocolaires de l’UCCC. L’UCCC saisit cette occasion pour remercier M. l’Ambassadeur de la République Française et le Service de la Coopération de l’Ambassade de France qui ont appuyé cette démarche.

Nomination d’un Point Focal National pour le Cancer :

A la demande de l’UCCC, Monsieur le Vice-président, chargé du ministère de la santé, a nommé le docteur Nassur Said Soimihi, spécialiste des maladies internes, membre du conseil scientifique de l’UCCC, point focal national pour le cancer. Selon l’OMS le cancer sera dès 2010, la plus grande cause de mortalité dans le monde.

Visa de l’enquête épidémiologique rétrospective :

Le Vice-Président, chargé du Ministère de la santé, a informé, par lettre du 7 avril, le président de l’UCCC, qu’il a accordé le visa à la fiche d’enquête rétrospective. L’objectif de cette fiche élaborée par l’UCCC est de faire un état de lieu sur le cancer. Dans la lettre, M. le Vice-président souligne son appréciation de la bonne collaboration qui existe entre le ministère et notre organisation. La conjugaison des efforts des autorités publiques et d’organisations de la société civile comme l’UCCC est prometteuse d’une lutte sérieuse contre le cancer.

Lire la suite : Ivembeni.com

Comores : L'ambassadeur contre le cancer

Luc Hallade l’ambassadeur de France aux Comores, est devenu en très peu de temps une figure connue des villageois et acteurs de base la société civile de l’archipel. Sa présence sur le terrain dans l’accompagnement des initiatives de développement lui vaut une indéniable sympathie populaire. Son énergie et son franc-parler n’ont d’égale que sa modestie. Celui qui s’est qualifié de simple messager, en réponse aux questions de la presse, a en réalité joué un rôle décisif, dans le soutien que la compagnie aérienne Air Austral apporte à la lutte contre le cancer aux Comores.

Il n’y a pas de laboratoire d’anapaths aux Comores. Grâce au travail de sensibilisation des autorités comoriennes et des représentants français dans la région par l’Union Comorienne contre le Cancer (UCCC) une convention a été négociée entre les autorités sanitaires comoriennes et réunionnaises sur l’analyse des prélèvements de patients comoriens à l’hôpital Félix Guyon à St Denis de la Réunion. Restait à résoudre le problème du transport puisqu’il n’existe pas de service de fret aérien entre les Comores et la Réunion. Les responsables de l’UCCC ont saisi M. Luc Hallade. Il surprit les responsables de l’UCCC de par la qualité de son écoute et l’engagement personnel qui en suivit. Lors d’un déplacement à la Réunion il rencontra Gérard Ethève, directeur général d’Air Austral. Depuis le 27 juillet 2010 Air Austral transporte gratuitement 2 fois par mois, les prélèvements entre Moroni et Saint-Denis. Le fonds régional de coopération (France) participe avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (FNUAP –UNFPA) au financement du matériel. C’est un pas important. Les médecins comoriens peuvent maintenant diagnostiquer tôt la maladie et accroître les chances de guérison.

L’ambassade de France à Moroni à travers le service de la Coopération dirigé par le Conseiller Pierre Laye, appuie la coopération régionale dans la lutte contre le cancer. Elle facilite les contacts entre professionnels et prend en charge des formations. L’engagement de l’ambassadeur de Luc Hallade peut servir d’exemple aux diplomates francophones du nord et du sud. La création de l’Alliance des Ligues Francophones Africaines et Méditerranéennes (ALIAM) en octobre 2009 à Paris, marque la volonté de la communauté francophone de contribuer de façon coordonnée et solidaire dans la lutte contre le fléau. Chacun a un rôle à jouer. Les diplomates tout en plaidant l’engagement des états, peuvent faciliter les rapprochements régionaux.

Comores : La diaspora comorienne de Marseille prolonge l’action de l’Union Comorienne contre le Cancer

Les locaux du Conseil Régional de la Région PACA ont accueilli la première réunion d’information de l’Union Comorienne contre le Cancer sur le territoire français. Mlle Nouriati Djambae, assisté de M. El Fatah Said de Lyon, a organisé la réunion à l’occasion du séjour en France de M. Said Abdallah Mchangama, président de l’UCCC.

Les invités ont été ciblés au sein de la sphère santé et du monde associatif. L’exposé de M. Mchangama a montré que tout est à faire aux Comores dans la lutte contre cette maladie qui selon l’OMS est déjà la plus mortelle au monde, tuant plus que le SIDA, le palu et la tuberculose réunis. L’enquête rétrospective faite par l’UCCC dans les îles de l’Union des Comores, montre que les cancers féminins prédominent, suivis par les cancers de l’estomac et de la prostate. Tous les types de cancer sont présents. Actuellement la maladie est constatée cliniquement par le médecin, quand c’est hélas trop tard. Le premier objectif de l’UCCC est de donner aux professions médicales les moyens de diagnostiquer la maladie le plus tôt possible.

En l’absence d’un laboratoire et d’un spécialiste en lecture anatomo-pathologique, l’UCCC après avoir recherché le soutien des responsables du Centre Hospitalier Régional/CHU Félix Guyon de la Réunion a plaidé auprès des autorités comoriennes et françaises pour un accord permettant l’envoi des prélèvements de malades suspectés de cancer à la Réunion.

Lire la suite : Holambecomores.com

Comores : Des prélèvements envoyés à La Réunion

Mohamed Saïd Abdallah Mchangama, le président de l’union comorienne contre le cancer (Uccc), Luc Hallade, l’ambassadeur de France aux Comores, docteur Maroussia Daolio, assistante technique à la coopération française ont assisté à cette opération qui est la deuxième depuis quelques mois.

Lire la suite : la Gazette des Comores