Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

BURUNDI : Tout pour prévenir le cancer du col de l’utérus

Patients en attente du depistageRares sont les Burundaises qui se font dépister du cancer du col de l'utérus. De ce fait, une campagne de sensibilisation a été organisée du 7 au 11 mai à l'hôpital Roi Khaled de Kamenge. Des femmes y reçoivent un dépistage gratuit...

Venues de plusieurs quartiers de la capitale, des femmes ont répondu à l'appel lancé par les médecins pour faire le dépistage précoce du cancer du col l'utérus. Tellement nombreuses que les services de gynécologie du Centre Hospitalo-Universitaire de Kamenge (CHUK) sont débordés. Certaines sont obligées de rebrousser chemin, puisque vingt femmes seulement sont dépistées chaque jour. « Depuis lundi, je suis venue pour me faire inscrire sur les listes et, à chaque fois, on m'a dit qu'on a clôturé », se plaint une femme de Kinama, qui indique être arrivée tôt le matin, à 8h, pour avoir la chance de faire le dépistage. Cette mère de 26 ans admet avoir été alertée par ce qu'elle a entendu sur les ondes des radios : « Je suis venue pour me rassurer que je ne courre aucun risque de ce cancer. Je ne veux pas souffrir de cette maladie par ignorance. » Pourtant, elle ne subira pas de dépistage lors de cette campagne de sensibilisation, dans les prochains jours : « Je me suis faite inscrire sur les listes de celles qui vont être dépistées au mois de juillet. Je compte le faire même si cela ne sera pas gratuit. »

Lire la suite : iwacu-burundi.org