Association Franco Béninoise de Lutte Contre le Cancer (AFBLCC)

Pays : Bénin AFBLCC
Président : Martial Tiburce ZANNOU
Adresse : 03 BP 1868 Jéricho
Cotonou
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet : 
Facebook : Afblcc

COMMENT S'ORGANISENT LES SOINS PALIATIF

AFBLCC

Plusieurs dispositifs de soins palliatifs existent pour permettre la prise en charge la plus adaptée.

 

    Les unités de soins palliatifs, situées à l'hôpital. Les unités de soins palliatifs accueillent les patients atteints d'une maladie grave évolutive, présentant des symptômes difficilement gérables en hospitalisation traditionnelle ou nécessitant un temps d'accompagnement important. Elles peuvent aussi les accueillir pour un temps déterminé et proposer ainsi un répit et un soutien aux familles. L'admission dans ces unités est prescrite par un médecin. Mais les places étant limitées, c'est le médecin responsable de l'unité des soins palliatifs qui priorise les demandes.

    Les équipes mobiles de soins palliatifs, qui se déplacent à l'intérieur de l'hôpital et interviennent dans le service où est hospitalisé le malade. L'appel d'une équipe mobile de soins palliatifs par le service qui vous accueille ou par votre médecin généraliste s'avère parfois nécessaire pour une évaluation des besoins, des conseils, un soutien, etc.

    Les lits identifiés en soins palliatifs. Certains services qui assurent les traitements de la maladie disposent également de lits de soins palliatifs, ce qui assure un lien continu avec l'équipe soignante ;

    Les réseaux de soins palliatifs permettent un maintien à domicile en coordonnant l'action des différents professionnels de santé qui interviennent en libéral ;

    Les services d'hospitalisation à domicile qui dépendent d'une structure hospitalière et coordonnent l'action des professionnels de santé intervenant au domicile du malade.

Programme des Troisièmes Ateliers Africains de prise en charge de la douleur en cancérologie dans un contexte d'intégration des soins palliatifs

Douleur et SP

Les préparatifs du Troisième Ateliers Africains de prise en charge de la douleur en cancérologie avancent bon train dans un contexte d'intégration des soins palliatifs.

Le programme est désormais disponible ici:

Programme_des_activités.pdf

Voir l'événement sur Facebook

 

Enregistrer

Journée mondiale de lutte contre le cancer

La journée mondiale de lutte contre le cancer aura lieu le 04 février prochain, soutenons l’événement en écrivant dans notre main, "nous pouvons, je peux" prenons en une photo et publions la sur les réseaux sociaux.

WCD2016 JePeux NousPouvons

Bénin : Journée internationale de lutte contre le cancer:Halte aux idées reçues!

afficheAFBLCC aliam

A l'instar de la communauté internationale,l'AFBLCC se mobilise le 4 Février de chaque année pour la Journée Internationale de lutte contre le cancer autour du thème "HALTE AUX IDEES RECUES" sur le cancer en délivrant le message ci-après aux populations:

1-Il est inutile de parler du cancer:FAUX!
Lorsque vous ou un de vos proches a le cancer,parlez-en!
Le fait de parler ouvertement du cancer peut améliorer les situations à un niveau individuel,communautaire et même
politique.

2-Il n'existe aucun signe ou symptôme du cancer:FAUX!
La plupart des cancers s’accompagnent de signes et de symptômes.Le dépistage précoce présente des avantages
indiscutables.
Les premiers signes et symptômes ne sont pas connus pour tous les cancers. Mais pour nombre d’entre eux, comme le cancer
du sein, du col de l’utérus, de la peau,de la bouche et le cancer colorectal,ainsi que pour certains cancers
pédiatriques, les avantages associés à une détection précoce sont indiscutables.

3-Je ne peux rien faire contre le cancer:FAUX!
Il existe de nombreuses mesures pour lutter contre le cancer au
niveau individuel,communautaire et politique.

4-Je n'ai pas droit à un traitement contre le cancer:FAUX!
Tout le monde a le droit d’accéder à des traitements et des services efficaces et prouvés, sur un pied d’égalité et sans
en souffrir en conséquence.