Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Algérie : 1er Semi Marathon anti tabac de Sétif, une premiere en Algerie

Tout au long du mois de Ramadhan pendant la campagne un appel est lancé pour une participation massive de la population au 1er Grand Semi Marathon Anti Tabac de Sétif .Pour concrétiser leurs engagements dans la continuité de la lutte contre le tabac. l’APC de Sétif, la Direction de la Jeunesse et des Sports, la Sureté de Wilaya, la Direction de la Santé ,la Direction des affaires religieuses,la Direction de l’Education, la Protection civile sont restés mobilisés pour ce feed-back de la population autour d’un événement sportif contre ce un fléau social le tabac.

La ville de Sétif était au grand Rendez pour 1er Grand Semi Marathon Anti Tabac Des centaines de personnes de tous âges ont répondu présents pour cette manifestation sportive pour dire non au tabac.

Une couverture médiatique de grande envergure a encadré ce grand événement avec la présence de la télévision nationale et avec une animation continue de la Radio Setif.

La cérémonie de d’accueil et de distribution des médailles est marquée par la présence des autorités et de la société civile. 

Lire la suite : www.ennour.org

Forte Coalition contre le tabac avec le mois de Ramadhan

Une forte Coalition contre le tabac à Sétif a pris le départ au mois de Ramadhan

L'Association Ennour va toujours de l'avant pour une mobilisation massive pour que ce mois sacré de Ramadhan soit une opportunité pour les musulmans pour prendre la sage décision de s'arrêter de fumer ce poison qui tue une personne sur deux, et responsable du tiers des cancers et de toutes les autres maladies chroniques graves.

Pendant tout le mois de Ramadhan, une émission quotidienne à grande écoute avec des interventions en direct des experts sur le tabac, des représentants de la jeunesse, des sports, de l’éducation, des affaires religieuses, des entreprises, des associations, des autorités locales, de la population, des fumeurs des ex fumeurs etc…

Un grand Bravo à la Radio locale de Sétif pour cette grande campagne d'information, de sensibilisation, d’éducation et de mobilisation massive de la population, de la Société civile et des autorités pour ce noble combat contre le tabac.

Cette initiative a créé pour la première fois une aussi forte coalition qui s’est engagée pour ce grand défi pour une lutte continue contre le tabac afin de dénormaliser ce produit de consommation qui tue une personne sur deux, et dire non à l'industrie du tabac qui cible nos jeunes pour compenser ses pertes de marchés dans les pays qui mènent une lutte acharnée contre le tabac et que l'états doit mettre en oeuvre la Convention Cadre de l'OMS qu'il a ratifié en mars 2006 pour que cette synergie Medias, Associations et décideurs soit totale.

Algérie: 44.000 nouveaux cas de cancer attendus en 2011

Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Djamal Ould Abbas a estimé samedi à Alger que 44.000 nouveaux cas de cancer, tous types confondus, sont attendus en 2011. A l’ouverture du premier colloque sur l’oncologie, le ministre a lié la propagation du cancer au comportement individuel et au mode de vie.

Il a fait valoir la détermination de l’Etat algérien à combattre cette maladie qui a enregistré 40.000 nouveaux cas en 2010. Le cancer et les maladies cardiaques sont en tête des maladies mortelles en Algérie et dans le monde, a-t-il souligné.

Le ministre a affirmé la volonté de l’Algérie de mettre en place tous les moyens de prise en charge des malades et d’alléger leurs souffrances, soulignant que l’enveloppe de 35 milliards de DA alloués à la caisse nationale de lutte contre le cancer créée dans le cadre de la loi de finances 2011 peut être augmentée selon les besoins.

Il subsiste encore, selon M. Ould Abbas, « des insuffisances qui entravent une bonne prise en charge des malades dont celle enregistrée au niveau de la radiothérapie qui ne profite qu’à 8000 malades sur les 28.000 existant ».

Le ministre a annoncé, dans ce cadre, l’importation de 57 appareils de radiothérapie pour les toutes prochaines années pour satisfaire la demande en la matière.

M. Ould Abbas a insisté sur les objectifs tracés pour une bonne prise en charge des malades dont la dotation des centres en matériels et ressources humaines, la création de centres intégrés pour la prise en charge des soins d’accompagnement qui requièrent, a-t-il dit, un réseau médical multidisciplinaire.

Concernant les médicaments contre le cancer, le ministre a déclaré qu’ils représentaient le tiers de la facture de la pharmacie centrale des hôpitaux soit 8,5 milliards de DA.

S’agissant des structures de prise en charge du cancer, le premier responsable du secteur de la santé a affirmé l’ouverture de 5 nouveaux centres dans les prochains mois à Sétif, Annaba, Batna, Tlemcen et Sidi Belabes qui viendront renforcer ceux existant dont l’établissements hospitalier spécialisé dans la lutte contre le cancer Pierre et Marie Curie et les centres d’Oran, de Constantine, de Blida et l’hôpital central de l’armée.

Lire la suite : Sante.Algerieinfo.tk

La présidente prend la parole : la pénurie des médicaments tue aussi...

En Algérie, les cancéreux meurent tous les jours. De la maladie, mais surtout de la mauvaise gestion et de la négligence des autorités. Le ministère peut toujours nier : sur trente pays qui apparaissent dans un classement de lutte contre le cancer réalisé par l’Organisation mondiale de la santé, concernant quatre pathologies de cancer, l’Algérie figure au dernier rang. Enquête.

Lire la suite : Elwatan.com