Nour Doha Nour Doha

Pays : Algérie 
Présidente : Samia GASMI
Adresse : Rue Rochay Boualeme - Les Halles
Bt D11 Local 1, Belcour, 16132 Alger
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site internet : 
Facebook : Association-Nour-Doha

 

Algérie: "Le cancer du col de l’utérus fait des ravages en Algérie"

Algerie
Le cancer du col de l’utérus affecte de plus en plus de femmes. Selon les données chiffrées du docteur Arab Boudriche, gynécologue à l’hôpital de Zéralda, environ 1400 nouveaux cas sont diagnostiqués chaque année. Il précise que, souvent, le diagnostic est établi tardivement, rendant les chances de guérison très minimes.

Lire la suite...

Algérie: "Un avion pour Ali Kafi, mépris et indifférence pour les milliers des cancéreux en Algérie ! "

Cancer des enfants

L'Algérie est en deuil. Oui, elle l’est vraiment. Elle est en deuil parce qu’elle a perdu un ancien Président de la République, le troisième en presque une année. C’est triste et accablant. Mais le deuil des Algériens est causé aussi par le perte d’une valeur naguère si chère à l’identité et la culture Algérienne, à savoir la solidarité. Oui, cette solidarité que nos autorités n’éprouvent plus à l’égard des couches les plus défavorisées de notre société. Cette solidarité, dont ont cruellement besoin les franges les plus précaires de notre pays, n’a plus lieu d’être.

Lire la suite...

Algérie: "1 000 nouveaux cas de cancer chez l’enfant par an en Algérie"

Fatiha Gachi est professeur en oncologie au Centre Pierre et Marie Curie (CPMC) du CHU Mustapha Pacha d’Alger. Dans cet entretien, elle tire la sonnette d’alarme sur le manque de moyens dans le traitement des enfants cancéreux en Algérie.
En Algérie 40 000 cas de cancer sont recensés annuellement, quelle est la proportion des enfants atteints ?

Lire la suite...

Le cancer menacera de plus en plus d’Algériens dans les 10 prochaines années

Les cas de cancer en Algérie pourraient malheureusement connaître une progression constante dans les 10 prochaines années, d’après des spécialistes de la maladie. L’Algérie, à l’image des pays occidentaux devrait connaître une augmentation inéluctable du nombre de cancers au sein de sa population. Le professeur Kamel Bouzid, président de la société algérienne d’oncologie a indiqué que ce nombre est appelé à augmenter durant les dix prochaines années en raison du vieillissement de la population dont les personnes âgées de 60 ans et plus.

Lire la suite...

40.000 nouveaux cas de cancer par an en Algérie

Des efforts considérables sont déployés par l'Algérie dont le gouvernement a mis en application un «Plan national contre le cancer en 2010».

Notre pays fait face à une croissance de l'incidence du cancer. Près de 40 000 cas de cette pathologie sont enregistrés annuellement sur le territoire national. Notamment les cancers du sein et des poumons, selon des chiffres de l'Institut national de santé publique (Insp).
Les cancers du sein, du colon, des poumons, du col de l'utérus et de la prostate, demeurent les plus répandus en Algérie, avec un taux de prévalence de 50%, pour une moyenne d'âge de 59 ans chez l'homme et 51 ans chez la femme.

Le taux important de prévalence de cette pathologie, durant les dernières années, est dû au changement du mode de vie, le veillissement de la population et l'inadéquation du système sanitaire avec la démographie et la transition épidémiologiques importantes. Ainsi, une forte prévalence de la maladie a été enregistrée durant les dernières années, passant de 80 cas pour chaque 100 000 habitants en 1993 à plus de 120 cas pour chaque 100.000 habitants durant les dernières années avec un taux d'atteinte plus important chez les femmes.

Ces chiffres seraient en dessous des statistiques réelles et cela en l'absence d'un registre national du cancer.

Concernant les types de cancer les plus répandus chez les hommes, l'on cite le cancer des poumons, de la vessie, de l'appareil digestif, du colon, du rectum et de la prostate, soit 52,5% du taux global de prévalence de cette maladie chez les hommes. Les femmes sont plus sujettes aux cancers du sein, des ovaires et du col de l'utérus, outre le cancer du colon et du rectum, avec un taux d'atteinte global de 68%.

20.800 nouveaux cas de cancer sont enregistrés annuellement chez les femmes contre 18.600 cas chez les hommes, relèvent les spécialistes de la santé publique.

Ces derniers ajoutent que seul le dépistage précoce permet de prévenir tous ces types de cancer et de réduire les cas de décès qui en résultent. Ils ont par ailleurs indiqué, et concernant certaines lacunes du système de santé, que des études ont démontré que 35% des protocoles en vigueur ne sont pas respectés par les médecins.
Ils ont enfin plaidé pour le dépistage précoce en vue de réduire les risques d'atteinte de cette pathologie, donner aux malades la chance de traitement, accompagner ceux qui ont atteint un stade avancé de la maladie et réduire les frais de traitement.

Des efforts considérables sont déployés par l'Algérie, dont le gouvernement a mis en application un «Plan national contre le cancer» en 2010. L'Etat n'a de cesse d'oeuvrer en vue d'une bonne prise en charge des malades en matière de soins à travers l'importation de médicaments innovants ou la production d'autres localement dans le cadre de partenariats dont celui qui vient d'être signé entre le groupe Saidal et la société koweitienne North Africa Holding manufacturing. Cet accord de partenariat algéro-koweitien portant création d'une société mixte pour la production de 17 types de médicaments anticancéreux, a été signé dimanche dernier à Alger. Il permettra une couverture partielle des besoins nationaux en matière de médicaments innovants, notamment avec l'augmentation des cas d'atteinte du cancer.

Source : L'Expression, le quotidien
Par


http://www.lexpressiondz.com/actualite/160552-40-000-nouveaux-cas-de-cancer-par-an-en-algerie.html