Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Algérie: 44.000 nouveaux cas de cancer attendus en 2011

Le ministre de la Santé, de la population et de la réforme hospitalière, Djamal Ould Abbas a estimé samedi à Alger que 44.000 nouveaux cas de cancer, tous types confondus, sont attendus en 2011. A l’ouverture du premier colloque sur l’oncologie, le ministre a lié la propagation du cancer au comportement individuel et au mode de vie.

Il a fait valoir la détermination de l’Etat algérien à combattre cette maladie qui a enregistré 40.000 nouveaux cas en 2010. Le cancer et les maladies cardiaques sont en tête des maladies mortelles en Algérie et dans le monde, a-t-il souligné.

Le ministre a affirmé la volonté de l’Algérie de mettre en place tous les moyens de prise en charge des malades et d’alléger leurs souffrances, soulignant que l’enveloppe de 35 milliards de DA alloués à la caisse nationale de lutte contre le cancer créée dans le cadre de la loi de finances 2011 peut être augmentée selon les besoins.

Il subsiste encore, selon M. Ould Abbas, « des insuffisances qui entravent une bonne prise en charge des malades dont celle enregistrée au niveau de la radiothérapie qui ne profite qu’à 8000 malades sur les 28.000 existant ».

Le ministre a annoncé, dans ce cadre, l’importation de 57 appareils de radiothérapie pour les toutes prochaines années pour satisfaire la demande en la matière.

M. Ould Abbas a insisté sur les objectifs tracés pour une bonne prise en charge des malades dont la dotation des centres en matériels et ressources humaines, la création de centres intégrés pour la prise en charge des soins d’accompagnement qui requièrent, a-t-il dit, un réseau médical multidisciplinaire.

Concernant les médicaments contre le cancer, le ministre a déclaré qu’ils représentaient le tiers de la facture de la pharmacie centrale des hôpitaux soit 8,5 milliards de DA.

S’agissant des structures de prise en charge du cancer, le premier responsable du secteur de la santé a affirmé l’ouverture de 5 nouveaux centres dans les prochains mois à Sétif, Annaba, Batna, Tlemcen et Sidi Belabes qui viendront renforcer ceux existant dont l’établissements hospitalier spécialisé dans la lutte contre le cancer Pierre et Marie Curie et les centres d’Oran, de Constantine, de Blida et l’hôpital central de l’armée.

Lire la suite : Sante.Algerieinfo.tk