Ennour

Pays : Algérie Ennour
Président : Mokhtar HAMDI CHERIF
Adresse : Hôpital Mère-Enfant CHU de Setif
19000 Setif
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Site Internet : www.ennour-setif.org
Facebook : https://www.facebook.com/Daressabr/

Enregistrer

La maison des parents et des patients Daressabr en phase de finition et d'equipement

Alors que la maison d’accueil des malades du cancer et de leurs proches est pratiquement achevée, les quelques travaux de finition ainsi que l’équipement, non encore effectués, continuent d’être un obstacle pour son ouverture aux patients.

S’étendant sur plus de 2000 m2, la maison d’accueil des malades du cancer et de leurs proches est en phase de finition. D’une capacité de 80 lits, salle pour les enfants, salle d’accueil, salon de détente avec cafeteria, cour intérieure de détente, un jardin et des espaces verts et de sport, la maison qui est implantée non loin du centre anticancer (CAC) qui continue à faire couler de l’encre, sera fonctionnelle au début de l’année prochaine. Faisant d’un tel projet un défi et une affaire personnelle d’autant plus qu’il avait été directement touché par un tel drame, le professeur Hamdi Chérif, président de l’association Ennour,  interpelle, une nouvelle fois, les bienfaiteurs.


«Le cancer est devenu un problème de santé publique majeur, un véritable fardeau social, et un drame pour les familles de malades ; 35 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chaque année en Algérie, dont 5 000 nouveaux cas par an dans la région de Sétif. Votre contribution serait très précieuse pour terminer les travaux de finition et d’équipement de notre maison qui, une fois terminée, fera  le bonheur des malades et de leurs parents qui ont besoin du soutien de tout un chacun car nul n’est à l’abri», dira en préambule le président de l’association qui ne baisse pas les bras malgré l’oubli des uns et autres. «Notre objectif est d’assurer une meilleure qualité pendant et après le traitement du cancer. Ces malades et leurs parents ont besoin d’une aide sociale pour lutter contre cette grave maladie.

Le manque d’infrastructures adaptées à la prise en charge des malades et de leurs parents nécessite la construction d’un tel espace pouvant les accueillir, c’est pourquoi notre association fait actuellement le forcing pour  achever ce lieu d’accueil pour ces malades et leurs familles qui doivent séjourner dans cette maison, pendant et après leurs traitements pour une meilleure qualité de vie. En effet, cette maison d’accueil leur permettra d’être hébergés, nourris, aidés sur les plans psychologique et logistique, et de recevoir leurs soins à proximité du centre de traitement du cancer», dira l’épidémiologiste.

Et de préciser : «Par sa dimension humaine la maison qui a dépassé les frontières, a été qualifiée par l’Union internationale de lutte contre le cancer à Genève (UICC), comme une première et un véritable exemple de citoyenneté. Nous sommes comblés de voir ce projet, le premier en Algérie,  faire des émules sachant que plusieurs autres grandes wilayas du pays vont emboîter le pas. En dehors de ce développement structurel, ce projet a pour objectif aussi de générer des développements culturels et des engagements humanitaires, ‘la culture associative’ à Sétif, et en Algérie.» Le Professeur Hamdi Chérif attend, à l’instar des membres de l’association des malades atteints du cancer et de leurs proches, un geste de votre part.

Kamel Beniaiche

ALGÉRIE : hausse des cancers chez les jeunes

une 1059217 465x348Les adolescents et jeunes adultes âgés entre 15 et 39 ans sont de plus en plus affectés par le cancer. Le cancer du sein touche 30% de cette population. La consanguinité, l'alimentation et l'environnement sont les facteurs les plus incriminés.

Lors de la 25e session d'Eurocancer tenue à Paris du 19 au 21 juin, les scientifiques ont mis en lumière les avancées les plus récentes, notamment sur la biologie du cancer pour la prochaine décennie. Les cancers chez les adolescents et les jeunes adultes inquiètent les spécialistes notamment du Maghréb et du Monde arabe. Le cancer, toutes formes confondues, chez les adolescents et les jeunes adultes au Maghreb, a fait l'objet d'une session à Eurocancer. Les études effectuées dans cette région ont montré une pyramide des âges inversée pour ce type de maladies. La majorité de ces jeunes touchés par le cancer sont âgés de moins de 35 ans, soit 60% d'entre eux, ont souligné les oncologues de Tunisie, du Maroc et d'Algérie...

Lire la suite : elwatan.com

ALGÉRIE : Une étude chez les jeunes sétifiens

La particularité épidémiologique dans les cancers chez les adolescents et jeunes adultes en Algérie a été présentée par le Dr Hamdi Cherfi, épidémiologue à l'hôpital de Sétif.

2912 cas de cancer sont détectés chez des jeunes adolescents et les jeunes adultes (15-39 ans de 1986 à 2008 au niveau du Registre du cancer de Sétif. L'objectif de cette étude est d'étudier l'impact de la transition épidémiologique sur les cancers des adolescents et des jeunes adultes de déterminer et de décrire les principales formes de cancer chez les adolescents et les jeunes adultes de 1986 à 2008 et d'étudier les tendances de l'incidence entre 1986 et 2008 pour les principales localisations. L'étude en question a touché la tranche d'âge de 15 à 19 ans, pour les adolescents, et 20 à 39 ans, pour les jeunes adultes.

Les principales localisations chez l'adolescent et l'homme jeune ce sont chez les cancers des ganglions lymphatiques avec 16,52% suivis des naso-larynx avec 15,16%. Chez la femme, le cancer du sein est placé en 22,30, suivi des cancers des ganglions lymphatiques avec 12,06 et le colon rectum 8%. Ainsi, l'étude a révélé que les tranches d'âge les plus touchées par ces cancers sont les 15-39 soit 24,9% de cette population et 75% des plus de 40 ans. Pour le cancer du sein, elles sont 30% de femmes qui sont touchées entre 15 et 39 ans. Ces résultats plaident, a souligné le Pr Hamdi Chérif, en faveur de l'approfondissement des recherches sur les raisons de ces particularités épidémiologiques dans notamment les pays en pleine mutation démographique et épidémiologique...

Lire la suite : elwatan.com

Algérie : Le projet de construction de la maison d’accueil des malades du cancer et des parents Dar Essabr en phase de finitions et d’équipements

Ennour Ennour1

Le cancer est devenu problème de santé publique majeur, un véritable fardeau social, et un drame pour les familles de malades. 35 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chaque année en Algérie, dont 5000 nouveaux cas par an dans la région de Sétif. Ces malades et leurs parents ont besoin d'une aide sociale, pour lutter contre cette grave maladie. Le manque d'infrastructures adaptées à la prise en charge des malades et de leurs parents nécessite la construction d'un site pouvant les accueillir. C'est pourquoi notre association est entrain de réaliser un lieu d'accueil pour ces malades et leurs familles qui doivent séjourner dans cette maison, pendant et après leurs traitements pour une meilleure qualité de vie.En effet, cette maison d'accueil, leur permettra d'être hébergé, nourri, aidé sur le plan psychologique, logistique, et de recevoir leurs soins à proximité du Centre de Traitement du Cancer, qui est en cours de réalisation .
Le projet est actuellement en phase de finition, grâce aux dons des bienfaiteurs, et à l'aide des Autorités locales.
En toute franchise ce n'était qu'un rêve qui s'est transformé en réalité, et ceci grâce à la générosité de la population et à l'adhésion sans limites des autorités locales.
Ce projet, par sa dimension humaine a dépassé les frontières et a été qualifié par l'Union Internationale de Lutte Contre le Cancer à Genève (UICC ),comme une première et un véritable exemple de citoyenneté et de développement durable. Et quel immense plaisir de voir ce projet, le premier en Algérie suivi par plusieurs autres grandes wilayates .
Votre contribution matérielle ou financière est toujours précieuse pour terminer les travaux de finition et d'équipement de notre maison qui une fois terminée ne sera plus Dar ESSBR, mais Dar ESSAADA, pour le bonheur des malades et de leurs parents.

L'Association Ennour tient à remercier toutes les personnes qui ont contribué à la construction de ce projet noble et humanitaire.
En dehors de ce développement structurel, ce projet a pour objectif aussi de générer des développements culturels et des engagements humanitaires « la culture associative » à Sétif ,et en Algérie, chez la population de façon générale , mais surtout chez les jeunes lycéens, les jeunes étudiants, les jeunes des quartiers qui sont entrain de s'organiser et de se structurer , et qu'il faut aider , parce qu'ils font déjà des actions magnifiques pour les enfants, les malades, les démunis, l'environnement la culture ...

Professeur Mokhtar Hamdi Cherif
http://about.me/mokhtarhamdi

Algérie: Thérapie incommode pour les cancéreux de l'est

La situation est critique ! Les pénuries en médicaments nécessaires à la prise en charge des cancéreux s'ajoutent aux difficultés de décrocher des rendez-vous à court terme pour des séances de chimiothérapie.

Ce constat a été fait maintes fois. Et les malades ne cessent de lancer des appels de détresse désespérés, que personne ne semble entendre. Les malades perdent espoirs et rendent l'âme parfois dans le silence avant même de bénéficier de leur rendez-vous de radiothérapie trop éloigné, s'étalant sur des mois.

«Parfois, lorsqu'on les convoque, aucune réponse ne nous parvient. On finit par comprendre que c'est fini...», lâche amèrement un spécialiste du service de radiothérapie au niveau du Centre anti-cancer (CAC). Les malades chroniques, dont les cancéreux, souffrent le martyre.

Lire la suite : fr.allafrica.com