Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

La maison des parents et des patients Daressabr en phase de finition et d'equipement

Alors que la maison d’accueil des malades du cancer et de leurs proches est pratiquement achevée, les quelques travaux de finition ainsi que l’équipement, non encore effectués, continuent d’être un obstacle pour son ouverture aux patients.

S’étendant sur plus de 2000 m2, la maison d’accueil des malades du cancer et de leurs proches est en phase de finition. D’une capacité de 80 lits, salle pour les enfants, salle d’accueil, salon de détente avec cafeteria, cour intérieure de détente, un jardin et des espaces verts et de sport, la maison qui est implantée non loin du centre anticancer (CAC) qui continue à faire couler de l’encre, sera fonctionnelle au début de l’année prochaine. Faisant d’un tel projet un défi et une affaire personnelle d’autant plus qu’il avait été directement touché par un tel drame, le professeur Hamdi Chérif, président de l’association Ennour,  interpelle, une nouvelle fois, les bienfaiteurs.


«Le cancer est devenu un problème de santé publique majeur, un véritable fardeau social, et un drame pour les familles de malades ; 35 000 nouveaux cas de cancer sont diagnostiqués chaque année en Algérie, dont 5 000 nouveaux cas par an dans la région de Sétif. Votre contribution serait très précieuse pour terminer les travaux de finition et d’équipement de notre maison qui, une fois terminée, fera  le bonheur des malades et de leurs parents qui ont besoin du soutien de tout un chacun car nul n’est à l’abri», dira en préambule le président de l’association qui ne baisse pas les bras malgré l’oubli des uns et autres. «Notre objectif est d’assurer une meilleure qualité pendant et après le traitement du cancer. Ces malades et leurs parents ont besoin d’une aide sociale pour lutter contre cette grave maladie.

Le manque d’infrastructures adaptées à la prise en charge des malades et de leurs parents nécessite la construction d’un tel espace pouvant les accueillir, c’est pourquoi notre association fait actuellement le forcing pour  achever ce lieu d’accueil pour ces malades et leurs familles qui doivent séjourner dans cette maison, pendant et après leurs traitements pour une meilleure qualité de vie. En effet, cette maison d’accueil leur permettra d’être hébergés, nourris, aidés sur les plans psychologique et logistique, et de recevoir leurs soins à proximité du centre de traitement du cancer», dira l’épidémiologiste.

Et de préciser : «Par sa dimension humaine la maison qui a dépassé les frontières, a été qualifiée par l’Union internationale de lutte contre le cancer à Genève (UICC), comme une première et un véritable exemple de citoyenneté. Nous sommes comblés de voir ce projet, le premier en Algérie,  faire des émules sachant que plusieurs autres grandes wilayas du pays vont emboîter le pas. En dehors de ce développement structurel, ce projet a pour objectif aussi de générer des développements culturels et des engagements humanitaires, ‘la culture associative’ à Sétif, et en Algérie.» Le Professeur Hamdi Chérif attend, à l’instar des membres de l’association des malades atteints du cancer et de leurs proches, un geste de votre part.

Kamel Beniaiche