Algérie : Santé - Maladie - Cancer

L'Algérie enregistre, selon l'Oms, 20 000 nouveaux cas de cancer par an et le cancer du sein représente 25% de ces cas. Sur une période de dix ans, la wilaya d'Alger a enregistré 12 000 cas de cancer.


Selon un chercheur, le professeur Bendib ( 28 mars 2005), 1 332 cas ont été traités dans différents centres du pays. Il s'agit d'Alger, de Constantine, d'Oran et de Blida, en 2 002, dont 705 ont été pris en charge au Cpmc d'Alger. Il a relevé que sur 683 cas, traités en 2003 au Centre Pierre et Marie Curie, 40,4% ont moins de 50 ans. 2% de femmes présentant un cancer du sein n'ont jamais eu d'enfant et 10% de l'ensemble des cancers sont familiaux. Sur l'ensemble des cas traités, 70% ont subi l'amputation et 30% ont bénéficié de traitements conservateurs.


Selon le professeur Bouzid du Cpmc (août 2005), l'Algérie a enregistré, en 2004, 30 000 nouveaux cas ( sein féminin :4 000 à 7 000 cas, cancer du poumon: 3 000 à 5 000 cas, le colorectum: :2 500 à 4 000 cas, la vessie: 1 800 à 3 000 cas, la prostate:1 200 à 2 000 cas. Les cancers de l'enfant représentent de 1 000 à 1 500 cas sur la totalité des cancers recensés).


En 2010, ces cas s'élèveraient à 60 000 nouveaux cas par an. Les raisons sont multiples: Augmentation de l'espérance de vie, du tabagisme, des pesticides et des additifs alimentaires, la pollution de l'eau, la pollution industrielle, les radiations ionisantes, les Uv, en plus des virus cancérigènes et génétiques qui représentent 10% des cancers familiaux.


Les études menées font ressortir qu'à stade égal, la survie des cancéreux algériens est identique à celle des cancéreux français. Le taux d'incidence du cancer en Algérie est de 77,6 sur 100 000 habitants pour les femmes et de 73,8 sur la même population chez les hommes.

Lire la suite : almanach-dz.com