Monde : Le cancer recensé sur une carte

5614440

L'institut britannique Cancer Research UK a publié vendredi une carte mondiale recensant les cas de cancer et la mortalité due à cette maladie. Les hommes seraient largement plus touchés.
Le taux de mortalité dû au cancer est 50% plus élevés chez les hommes que chez les femmes dans le monde. Ainsi, quelque 4,6 millions de sujets masculins meurent de la maladie chaque année, alors que celle-ci frappe 3,5 millions de femmes. C'est un des nombreux constats qu'a fait le Cancer Research UK (CRUK) dans sa carte interactivepubliée vendredi.

Lire la suite  
Plus d'infos 

France : Lutte contre le cancer : quels nouveaux espoirs ?

pushmail conf1-cancer-v7

Santé en questions - Lutte contre le cancer : quels nouveaux espoirs ?

06 février 2014

Paris et Tours – Médecine personnalisée, vaccination, molécules prometteuses : quelles sont les avancées concrètes pour lutter contre le cancer ? Posez vos questions à des spécialistes du domaine.

Public : Grand public

Lieu : Cité des sciences et de l'industrie de Paris, en duplex avec la Faculté de médecine de Tours (livetweet via @InsermLive ou #ConfSanT)

Date et horaires : Jeudi 6 février 2014, de 19h à 20h30

Modalités pratiques : Accès gratuit, réservations à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.



Le cancer est la première cause de mortalité en France. Grâce aux progrès thérapeutiques et aux diagnostics plus précoces, les perspectives de guérison sont à portée de main. Médecine personnalisée, vaccination, molécules prometteuses : quelles sont les avancées concrètes pour lutter contre le cancer ?

Plus d'infos 

France : Halte aux idées reçues sur le cancer - Mark Keller sur Deutsche Welle

Chaque année, le cancer tue 8 millions de personnes dans le monde. Pourtant, avec une détection précoce et un traitement adéquat, les chances de guérison sont grandes. Surtout, il est possible de prévenir le cancer en adoptant un mode de vie sain. Les explications dans ce magazine de Marc Keller, médecin et coordinateur de l'ALIAM, l'Alliance des Ligues francophones, africaines et méditerranéennes (www.aliam.org) contre le cancer. 

Source 

Côte d'Ivoire : L’adresse de la ministre Raymonde Goudou aux Ivoiriens

http://www.gouv.ci/img/1391501079raymonde_goudou.jpg

Prévue chaque 4 Février de l'année, la Journée Mondiale de lutte contre le Cancer édition 2014 sera célébrée ce Dimanche 09 Février 2014 à San-Pedro autour du Thème : « dissiper les préjugés et les idées préconçues concernant le cancer ». A cette occasion, la ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, Dr Raymonde Goudou Coffie s'est adressée à la nation le lundi 03 Février 2014. Dans sa déclaration, le premier responsable du système sanitaire ivoirien a indiqué que le Cancer est un véritable problème de santé publique, à l'origine de nombreux décès dans la région Africaine. Selon elle, l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a estimé que près de 12.4% des 804 millions d'habitants de la région Africaine développent un cancer avant d'atteindre l'âge de 75 ans. Le risque du cancer, a-t-elle ajouté, augmente avec l'âge, et 90% des cas surviennent après l'âge de 40 ans.

Toujours selon Dr Raymonde Goudou Coffie, en Côte d'Ivoire, le Cancer est une réalité et les derniers chiffres du registre du cancer publié le 17 Octobre 2012, donnent par fréquence les 5 principaux types de cancer dont le Cancer du sein (19.9%), le cancer de foie (15.4%), le cancer du col de l'utérus (10.4%), le cancer de la prostate (9.3%) et les hémopathies malignes (7.2%).

A en croire le Dr Raymonde Goudou Coffie, près de 100 000 vies peuvent être sauvées d'ici 2020 si l'on décidait d'agir dès maintenant. Pour autant, elle estime que les populations ont besoin de connaitre la vérité pour mieux se protéger. Et le gouvernement ivoirien, qui n'entend pas rester les bras croisés selon la Ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, envisage en cette année 2014 d'offrir aux ivoiriens un centre d'oncologie pour le traitement du Cancer.

A travers ce grand projet, le Gouvernement veut, aux dires de Dr Raymonde Goudou Coffie, mettre à la disposition des femmes, des hommes et des enfants, un plateau technique thérapeutique approprié, comprenant la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie, l'immunothérapie, et l'hormonothérapie pour démontrer que le cancer n'est plus un drame mais une maladie chronique contrôlable.

Service communication MSLS