La Semaine Scientifique Congolaise de Cancérologie (SESCOCAN)

Les associations congolaises membres de l'ALIAM (Association des Infirmiers du Congo Bénévoles pour le Bien être Familial, Association Congolaise Accompagner, Fondation Calissa Ikama, Solidarité Contre le Cancer et Promotion de la Santé, Union Congolaise contre le Cancer) ont le plaisir d'annoncer la tenue de la Semaine Scientifique Congolaise de Cancérologie (SESCOCAN) du 5 au 9 juin 2017 au Centre International de Conférences de Kintelé (à une vingtaine de kilomètres de Brazzaville).

 

Marraine de l’évènement 

Son Excellence Madame Antoinette SASSOU NGUESSO,

Epouse du Chef de l’Etat, Présidente de la Fondation Congo Assistance

Sous la présidence de

Madame Jacqueline Lydia MIKOLO,

Ministre de la Santé et de la Population

Et de

Monsieur Bruno Jean Richard ITOUA

Ministre de l’Enseignement Supérieur

Monsieur Hellot Matson MAMPOUYA

Ministre de la Recherche Scientifique et

de l’Innovation Technologique

 

INVITES D’HONNEUR :

Þ    Monsieur le Recteur de l’Université Marien NGouabi

Þ    Monsieur le Délégué Général à la Recherche Scientifique et Technologique

Þ    Madame la Directrice Générale de l’Hôpital Général de Loandjili

Þ    Madame la Conseillère du Chef de l’Etat pour la Santé

Þ    Madame la Directrice Générale du CHU de Brazzaville

Þ    Madame la Représentante de l’OMS au Congo

Consulter le Programme

QU'EST-CE QU'UN TRAITEMENT PALLIATIF ?

Des soins palliatifs pour accompagner la vie jusqu’au bout dans la dignité et le respect

Les soins palliatifs portent une attention particulière aux patients dont les traitements consistent à prendre soin des symptômes physiques de la maladie grave, évolutive ou terminale. Ils cherchent en outre à améliorer la qualité de vie des patients et de leur famille, face aux conséquences d’une maladie potentiellement mortelle. Les professionnels des soins palliatifs accompagnent ainsi la souffrance morale et parfois sociale du patient et de sa famille face aux pertes physiques et psychiques et à la mort.

Les valeurs prônées par les soins palliatifs sont le respect et la dignité de l’être humain dans une approche personnalisée et globale du patient et de ses proches.

Les besoins du malade en fin de vie sont divers et nécessitent l’apport concerté d’une équipe pluridisciplinaire de soignants et de bénévoles. Mais en quoi consistent les besoins fondamentaux d’une personne en fin de vie ? Dans le domaine des soins palliatifs, l’accent est mis sur le confort du patient, la qualité des instants : nous pensons que le temps tel que défini par le concept grec du Kaïros y est prédominant. Il n’est pas question de ‘prendre le temps’, ou de ‘passer le temps’, mais plutôt de vivre ce temps particulier du basculement vers une autre dimension de soi-même et de soi-même avec les autres.

Ces soins peuvent se pratiquer à domicile, avec le soutien d’équipes spécialisées et l’attribution, notamment par la mutuelle, d’aides diverses. Ils existent également à l’hôpital, dans des unités spéciales ou dispensés par des équipes mobiles, ainsi qu’en maisons de repos et de soins.

En 2002, l’OMS a également donné une définition actualisée des soins palliatifs:

Les soins palliatifs cherchent à améliorer la qualité de vie des patients et de leur famille, face aux conséquences d’une maladie potentiellement mortelle, par la prévention et le soulagement de la souffrance, identifiée précocement et évaluée avec précision, ainsi que par le traitement de la douleur et des autres problèmes physiques, psychologiques et spirituels qui lui sont liés.

Les soins palliatifs:

  • procurent le soulagement de la douleur et des autres symptômes gênants;
  • soutiennent la vie et considèrent que la mort est un processus normal;
  • n’entendent ni accélérer ni repousser la mort;
  • intègrent les aspects psychologiques et spirituels des soins aux patients;
  • proposent un système de soutien pour aider les familles à faire face à la maladie du patient ainsi qu’a leur propre deuil;
  • utilisent une approche d’équipe pour répondre aux besoins des patients et de leurs familles en y incluant si nécessaire une assistance au deuil;
  • peuvent améliorer la qualité de vie et influencer peut-être aussi de manière positive l’évolution de la maladie;
  • sont applicables tôt dans le décours de la maladie, en association avec d’autres traitements pouvant prolonger la vie, comme la chimiothérapie et la radiothérapie, et incluent les investigations qui sont requises afin de mieux comprendre les complications cliniques gênantes et de manière à pouvoir les prendre en charge.

2e appel des bourses francophones de l'UICC

L'UICC a lancé le samedi 4 février à l’occasion de la Journée Mondiale contre le Cancer son nouveau programme de bourses régionales pour l’Afrique Francophone.

Ces nouvelles bourses sont spécifiquement destinées aux personnels de santé et autres professionnels travaillant dans le domaine du cancer et basés en Afrique francophone. Ces bourses leur permettent de réaliser une visite d’un mois dans une autre institution de la région pour qu’ils ou elles puissent acquérir de nouvelles compétences et renforcer des collaborations qui seront durablement utiles pour leur institution d’origine.

L'association Ennour de Sétif, membre de l'ALIAM, a été désignée par l'UICC comme association hôte pour accueillir les boursiers francophones.

Le deuxième appel à candidatures a ouvert le 1 juillet et sera clos le 1 octobre 2017.

Pour en savoir plus:

pdfTéléchargez le flyer d'information

pdfTéléchargez le guide de soumission étape par étape

pdfTéléchargez la liste des lauréats du 1er appel

Icone lien sans bordureRendez-vous sur la page dédiée du site internet de l'UICC

Décès de Son Excellence Ameera Binkaram, Présidente de la fondation Friends of Cancer Patients (FOCP)

FOCP

L'ALIAM et la Ligue sont endeuillées par le décès de Son Excellence Ameera Binkaram, Présidente de la fondation Friends of Cancer Patients (FOCP) des Émirats Arabes Unis.

En plus de son investissement dans la lutte contre le cancer et les Maladies Non Transmissibles, SE Ameera a réussi à mettre de la lumière sur les femmes entrepreneurs de son pays. Battante et généreuse, ses qualités humaines et solidaires lui ont donné une dimension internationale qu'elle a mis au bénéfice des associations issues des pays à faible et moyen revenu.

Nous adressons nos condoléances les plus sincères à ses proches, à son SAR Sheikh Dr. Sultan bin Muhammad Al Qasimi, Membre Suprême du Conseil et gouvernant de Sharjah (EAU) et à son épouse SAR Sheikha Jawaher bint Mohammed Al Qasimi, ainsi qu'à toute l'équipe de FOCP conduite par le Dr Sawsan al Madhi.