6èmes rencontres de l'ALIAM - Visas

Afin de faciliter les demandes de visas d'entrée au Congo, le Comité d'Organisation se chargera de les centraliser pour tous les participants.

Pour effectuer votre demande de visa:

  1. Assurez-vous d'être inscrit(e) aux 6èmes Rencontres (cliquez ici pour accéder au formulaire).
  2. Téléchargez le formulaire de demande de visa en cliquant ici.
  3. Une fois votre formulaire complété, envoyez-le au Comité d'Organisation à l'adresse Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser., accompagné d'une photo d'identité et de la copie des deux premières pages de votre passeport.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

6èmes rencontres de l'ALIAM

6es rencontres ALIAM Save the date FR 170419

Après ses 4èmes Rencontres en 2015 à Abidjan et ses 5èmes Rencontres à Paris en 2016, l'ALIAM organise ses 6èmes rencontres à Brazzaville, du 7 au 9 juin 2017, au Centre International de Conférences de Kintelé.

Le Programme se ces rencontres s'intégrera dans celui de la Semaine Scientifique Congolaise de Cancérologie (SESCOCAN), qui aura lieu du 5 au 9 juin 2017.

Ces rencontres seront accueillies par l'ensemble des membres congolais de l'ALIAM: Association des Infirmiers du Congo Bénévoles pour le Bien être Familial, Association Congolaise Accompagner, Fondation Calissa Ikama, Solidarité Contre le Cancer et Promotion de la Santé, Union Congolaise contre le Cancer.

 

Programme Inscriptions Hebergement Visas

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

La Semaine Scientifique Congolaise de Cancérologie (SESCOCAN)

Les associations congolaises membres de l'ALIAM (Association des Infirmiers du Congo Bénévoles pour le Bien être Familial, Association Congolaise Accompagner, Fondation Calissa Ikama, Solidarité Contre le Cancer et Promotion de la Santé, Union Congolaise contre le Cancer) ont le plaisir d'annoncer la tenue de la Semaine Scientifique Congolaise de Cancérologie (SESCOCAN) du 5 au 9 juin 2017 au Centre International de Conférences de Kintelé (à une vingtaine de kilomètres de Brazzaville).

 

Marraine de l’évènement 

Son Excellence Madame Antoinette SASSOU NGUESSO,

Epouse du Chef de l’Etat, Présidente de la Fondation Congo Assistance

Sous la présidence de

Madame Jacqueline Lydia MIKOLO,

Ministre de la Santé et de la Population

Et de

Monsieur Bruno Jean Richard ITOUA

Ministre de l’Enseignement Supérieur

Monsieur Hellot Matson MAMPOUYA

Ministre de la Recherche Scientifique et

de l’Innovation Technologique

 

INVITES D’HONNEUR :

Þ    Monsieur le Recteur de l’Université Marien NGouabi

Þ    Monsieur le Délégué Général à la Recherche Scientifique et Technologique

Þ    Madame la Directrice Générale de l’Hôpital Général de Loandjili

Þ    Madame la Conseillère du Chef de l’Etat pour la Santé

Þ    Madame la Directrice Générale du CHU de Brazzaville

Þ    Madame la Représentante de l’OMS au Congo

Consulter le Programme

QU'EST-CE QU'UN TRAITEMENT PALLIATIF ?

Des soins palliatifs pour accompagner la vie jusqu’au bout dans la dignité et le respect

Les soins palliatifs portent une attention particulière aux patients dont les traitements consistent à prendre soin des symptômes physiques de la maladie grave, évolutive ou terminale. Ils cherchent en outre à améliorer la qualité de vie des patients et de leur famille, face aux conséquences d’une maladie potentiellement mortelle. Les professionnels des soins palliatifs accompagnent ainsi la souffrance morale et parfois sociale du patient et de sa famille face aux pertes physiques et psychiques et à la mort.

Les valeurs prônées par les soins palliatifs sont le respect et la dignité de l’être humain dans une approche personnalisée et globale du patient et de ses proches.

Les besoins du malade en fin de vie sont divers et nécessitent l’apport concerté d’une équipe pluridisciplinaire de soignants et de bénévoles. Mais en quoi consistent les besoins fondamentaux d’une personne en fin de vie ? Dans le domaine des soins palliatifs, l’accent est mis sur le confort du patient, la qualité des instants : nous pensons que le temps tel que défini par le concept grec du Kaïros y est prédominant. Il n’est pas question de ‘prendre le temps’, ou de ‘passer le temps’, mais plutôt de vivre ce temps particulier du basculement vers une autre dimension de soi-même et de soi-même avec les autres.

Ces soins peuvent se pratiquer à domicile, avec le soutien d’équipes spécialisées et l’attribution, notamment par la mutuelle, d’aides diverses. Ils existent également à l’hôpital, dans des unités spéciales ou dispensés par des équipes mobiles, ainsi qu’en maisons de repos et de soins.

En 2002, l’OMS a également donné une définition actualisée des soins palliatifs:

Les soins palliatifs cherchent à améliorer la qualité de vie des patients et de leur famille, face aux conséquences d’une maladie potentiellement mortelle, par la prévention et le soulagement de la souffrance, identifiée précocement et évaluée avec précision, ainsi que par le traitement de la douleur et des autres problèmes physiques, psychologiques et spirituels qui lui sont liés.

Les soins palliatifs:

  • procurent le soulagement de la douleur et des autres symptômes gênants;
  • soutiennent la vie et considèrent que la mort est un processus normal;
  • n’entendent ni accélérer ni repousser la mort;
  • intègrent les aspects psychologiques et spirituels des soins aux patients;
  • proposent un système de soutien pour aider les familles à faire face à la maladie du patient ainsi qu’a leur propre deuil;
  • utilisent une approche d’équipe pour répondre aux besoins des patients et de leurs familles en y incluant si nécessaire une assistance au deuil;
  • peuvent améliorer la qualité de vie et influencer peut-être aussi de manière positive l’évolution de la maladie;
  • sont applicables tôt dans le décours de la maladie, en association avec d’autres traitements pouvant prolonger la vie, comme la chimiothérapie et la radiothérapie, et incluent les investigations qui sont requises afin de mieux comprendre les complications cliniques gênantes et de manière à pouvoir les prendre en charge.