Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

2ème rencontre de l'ALIAM à Monastir EN DIRECT

2eme rencontre aliam 330 228

Les maladies non-transmissibles (MNT) sont responsables de 60% de la mortalité dans le monde à travers le cancer, les maladies cardio-vasculaires, les maladies respiratoires et le diabète. Ce taux peut atteindre les 80% pour les pays à faible et moyen revenu : on en parle comme le  « prochain tsunami sanitaire ».
 
C’est pourquoi l’Alliance des Ligues francophones Africaines et Méditerranéennes (ALIAM), organise sa deuxième rencontre sur le thème :

« Prévention des risques communs aux maladies non-transmissibles »

Cette rencontre aura lieu du 14 au 16 octobre 2011 à Monastir, Tunisie. Elle devrait permettre de relayer les résolutions et les travaux du Sommet de l’ONU du mois de septembre à New York auprès des associations et ONG africaines et méditerranéennes et d’échanger sur leurs applications concrètes sur le terrain.

Télécharger le programme

NOUVEAU ! Visionnez la 2e rencontre en direct ci-dessous :

 

Watch live streaming video from aliam at livestream.com

Québec : Ensemble, contre le cancer du sein

553514Au Québec, une femme sur neuf est susceptible de développer un cancer du sein au cours de sa vie, et de ce nombre, une femme sur 29 en mourra. Pour toutes les personnes qui vivent de près ou de loin la maladie et en mémoire de toutes celles qui ont lutté contre l’inévitable, Cazacommunications tient à faire sa part.

C’est avec beaucoup d’enthousiasme et d’émotion que l’agence de communication graphique Cazacommunications annonce qu'elle remettra une partie des profits des projets travaillés au cours du mois d’octobre à la Fondation du cancer du sein du Québec.

Octobre, mois de la sensibilisation au cancer du sein, est l’occasion de sensibiliser le public à cette maladie, de promouvoir l’importance du dépistage précoce et d’appuyer les organismes venant en aide aux personnes atteintes et leurs proches.

Lire la suite : monteregieweb.com

En Afrique, la cigarette fait un tabac

1316697564-cigarette
L’Afrique est le nouvel eldorado de cigarettiers déprimés. Sa jeunesse est la cible idéale d’un marketing plus qu’imaginatif. Les nuages de nicotine ne s’arrêtent pas aux frontières. À mesure qu’elle s’estompe dans le ciel d’une Europe presque hypocondriaque, la fumée des cigarettes plane sur le continent africain.

Si l’Afrique n’est traditionnellement pas grande consommatrice, elle fait aujourd’hui l’objet de toutes les attentions de la part des grandes sociétés productrices. Éreintées par les campagnes antitabac dans les pays occidentaux, celles-ci entendent bien enfumer les Africains. Et ça marche. Après une progression de 62% entre 1995 et 2000, la consommation de cigarettes continue de croître sur le continent africain. Si la tendance actuelle se poursuit, le nombre de paquets vendus devrait encore doubler dans les douze ans à venir. Les Africaines fument de plus en plus et les Africains, tous sexes confondus, de plus en plus tôt. Dans certains pays, 10% des fumeurs commenceraient à crapoter dès l’âge de treize ans.

Lire la suite : gaboneco.com

Afrique : Cigarettes et Afrique quand le cancer du Nord s’attaque au Sud

tabac-europeL’Afrique est le nouvel eldorado de cigarettiers déprimés. Sa jeunesse est la cible idéale d’un marketing plus qu’imaginatif.  Les nuages de nicotine ne s’arrêtent pas aux frontières. À mesure qu’elle s’estompe dans le ciel d’une Europe presque hypocondriaque, la fumée des cigarettes plane sur le continent africain. Si l’Afrique n’est traditionnellement pas grande consommatrice, elle fait aujourd’hui l’objet de toutes les attentions de la part des grandes sociétés productrices. Éreintées par les campagnes antitabac dans les pays occidentaux, celles-ci entendent bien enfumer les Africains. Et ça marche. Après une progression de 62% entre 1995 et 2000, la consommation de cigarettes continue de croître sur le continent africain. Si la tendance actuelle se poursuit, le nombre de paquets vendus devrait encore doubler dans les douze ans à venir. Les Africaines fument de plus en plus et les Africains, tous sexes confondus, de plus en plus tôt. Dans certains pays, 10% des fumeurs commenceraient à crapoter dès l’âge de treize ans.

Le cancer du Nord s’attaque au Sud

Les conséquences sanitaires se profilent déjà. En 15 ans, le nombre de cancers du poumon pourrait tripler en Afrique. En 2030, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), le tabagisme devrait faire 7 millions de victimes dans les pays en voie de développement, soit 70% du nombre total des victimes à l’échelle mondiale. Le Nord aura refilé son poison au Sud…

Lire la suite : www.sanfinna.com

Afrique : Endiguer les MNT selon l'OMS

endiguer mnt en afriqueUne étude de l'OMS révèle que les pays à faible revenu pourraient instaurer des stratégies pour prévenir et traiter les maladies non transmissibles qui sont à la base de près de 80% des décès, pour seulement 1,20 dollar par personne et par an.Le cancer, les cardiopathies, pneumopathies et le diabète sont des maladies dites non transmissibles. Ces maladies sont à la base de près de 80% des décès enregistrés dans les pays à revenu faible ou intermédiaire. Dans le souci d'aider ces pays à relever le défi, l'OMS a publié une série de solutions permettant de lutter contre ces maladies pour 1,20 dollar US par an et par une personne.

Lire la suite : fr.allafrica.com