France : La journée mondiale contre le cancer en bref

Lutte-contre-le-Cancer-CRLCChaque année, la journée mondiale contre le cancer est l'occasion de dresser un bilan et d'établir les priorités pour l'année à venir. Comme d'habitude, la prévention est au cœur de l'action. Cette fois-ci, l'accent est mis sur l'importance de l'activité sportive et de la protection solaire des tout petits.

Ce vendredi 4 février est la journée mondiale de lutte contre le cancer. L'occasion de faire le point sur une maladie qui, «plus que le sida, le paludisme et la tuberculose réunis, constitue la première cause de mortalité dans le monde», rappelle l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le cancer tue chaque année plus de six millions de personnes dans le monde, et «aura fait 84 millions de morts entre 2005 et 2015 si aucune mesure n'est prise», estime l'OMS. Comme chaque année, cette journée mondiale est donc l'occasion de sensibiliser le grand public aux moyens susceptibles de faire reculer la propagation, car selon l'Organisation, on pourrait guérir un tiers des cas de cancers s'ils étaient détectés à temps et traités correctement, et 40 % des cancers pourraient être évités grâce à une meilleure hygiène de vie –pas de tabac, pas d'alcool, avec une alimentation saine et des exercices physiques réguliers. Pour en finir avec les chiffres, il existe plus d'une centaine de cancers pouvant affecter n'importe quelle partie de l'organisme, mais les cinq cancers les plus courants et les plus mortels sont le cancer du poumon, de l'estomac, du foie, le cancer colorectal, et de la prostate. En France, 1,2 million de personnes ont ou ont déjà eu un cancer. Globalement, un habitant sur deux de la planète est susceptible d'avoir un cancer dans sa vie, la probabilité augmentant avec l'âge....

Lire la suite : parismatch.com 

 

Congo : Célébration de la Journée mondiale contre le cancer : « N’enfumez pas mon enfance ! »

La communauté internationale a commémoré le 4 février 2008, la Journée mondiale contre le cancer sur le thème « N'enfume pas mon enfance ! », en rapport avec la lutte contre le tabagisme passif chez l'enfant.

En République du Congo, la célébration de cette journée a été placée sous le thème complémentaire « Informe-moi sur la maladie du cancer ». Elle a donné lieu à une série d'activités médiatiques organisées par l'Union Congolaise contre le Cancer (UCC) avec l'appui du Ministère de la Santé, des Affaires Sociales et de la Famille et du Bureau de la Représentation de l'OMS au Congo, aux fins de sensibiliser les populations congolaises sur la prévention et la prise en charge du cancer.

En particulier, l'UCC a organisé une conférence débats le 4 février 2008 à 10h00 dans l'amphithéâtre Le Phénotype de l'Université Marien Ngouabide Brazzaville, en partenariat avec le Comité International pour la Renaissance de l'Afrique (CIRA) et l'Association Congolaise Accompagner (ACA)....

Lire la suite : www.afro.who.int 

Abidjan 18/02/12 Journée mondiale contre le cancer

5me journe

Pour voir l'affiche de la manifestation : Cliquez ici

Le Programme de lutte contre le cancer en partenariat avec l'Alliance des Ligues Francophones Africaines et Méditerranéennes (ALIAM) organise la 5ème Journée de lutte contre le cancer sous le thème : "Cancer et facteur de risque communs aux maladies non transmissibles".

Date : 18 février 2012

Lieu : Stade Municipal de Bingerville, Côte d'Ivoire

Heure : 8h00

Monde : L’état des lieux

cancer etat des lieuxA l'occasion de la journée Mondiale contre le cancer, voici les derniers chiffres à connaître sur l'extension de la maladie. Ces statistiques permettent de mesurer le fléau, désormais prédominant dans les pays du Sud comme dans les pays développés. Où l'on apprend aussi que le nombre de guérisons va grandissant.

Triste palmarès : la maladie cancéreuse constitue la première cause de mortalité sur la planète, et la deuxième cause de décès après les maladies cardio-vasculaires dans les pays développés.

Selon les dernières statistiques, qui datent de 2008 (1), cette situation se profile à l'identique dans les pays dits « à transition », c'est-à-dire à revenu intermédiaire comme ceux d'Amérique du Sud et d'Asie. Plus de la moitié des cas de cancer surviennent déjà dans des pays en développement.

Sur la période 2003-2007, le taux standardisé de mortalité à la population mondiale atteint 162,6 décès pour 100 000 hommes et 79,9 décès pour 100 000 femmes...

Lire la suite : La maison du cancer

Environ 30% des cancers pourraient être évités en changeant son mode de vie

tabacEnviron 30% des cancers pourraient être évités en changeant son mode de vie, a rappelé vendredi l'OMS (Organisation mondiale de la santé), à la veille de la célébration de la journée mondiale contre le cancer.

L'OMS indique que l'on peut éviter les principaux facteurs de risques, comme le tabagisme, l'obésité, la consommation insuffisante de fruits et légumes, le manque d'exercice, l'alcool, ou la pollution de l'air dans les villes.

A lui seul, le tabagisme "est le facteur de risque cancéreux le plus important, représentant 22% de la mortalité par cancer". 

Lire la suite :  lesechos.fr