Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

France : Sénégal-Tabac-Lutte

artoff87120Dr Abdoul Aziz Kassé : ‘’Les lois sont moins contraignantes et l’administration plus complaisante dans nos pays’

Dakar, 28 nov (APS) – La lutte contre le tabac est entravée au Sénégal et dans les pays en développement par le fait que les lois sont moins contraignantes et l’administration plus complaisante, a indiqué le président de la Ligue sénégalaise contre le tabac, estimant que cette situation pousse les industries de tabac à se replier en Afrique.

La lutte contre le tabac a si bien marché dans les pays occidentaux que les industries de tabac se sont repliées vers les pays d’Afrique et les pays en développement où les textes réglementaires contre le tabac sont moins contraignants, a dit le Dr Abdoul Aziz Kassé, lundi à Dakar, lors d’un point de presse sur la baisse du prix du tabac.
Lire la suite : http://www.aps.sn

Cours supérieur de l'Association de Radiothérapie et d'Oncologie de la Méditerranée (AROME)

AROMEPRISE EN CHARGE MULTIDISCIPLINAIRE OPTIMALE EN NEURO-ONCOLOGIE

Les contacts pour l'inscription et les renseignements sont :

Pr Gligorov (Président) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pr Boussen (vice-président) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pr Ozsahin (vice-président) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Pr Belkacémi (Président honoraire) : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Télécharger le Programme

Algérie: Lutte contre le cancer - La réactivation du plan national recommandée

actualite220742Les participants aux 2es journées aurésiennes de médecine ont appelé, dimanche dernier au terme de leurs travaux à Batna, à la réactivation du plan national de lutte contre le cancer.Les participants aux 2es journées aurésiennes de médecine ont appelé, dimanche dernier au terme de leurs travaux à Batna, à la réactivation du plan national de lutte contre le cancer. Les intervenants ont estimé que l’ouverture de nouveaux centres anti-cancer "ne sera pas suffisante, sans la réactivation de ce plan, pour une prise en  charge efficiente des patients atteints de cancer". Il a été également recommandé la formation continue des médecins et  des spécialistes, à "la création de laboratoires de recherche, au respect du  timing dans les traitements et les rendez-vous des malades, sans discrimination, et à la rapidité dans la prise en charge des cas pour éviter les fâcheuses complications  du mal". Un appel a été lancé à l’adresse des associations sociales pour aider les malades démunis ne disposant pas d’assurance sociale à faire face aux importants frais nécessités pour la lutte contre cette maladie.     

Lire la suite : www.elmoudjahid.com

Algérie : Quand le tabou du cancer du sein se brise…

12 200 150-ALG“Liberté” accompagne la caravane El-Amel à Nâama et à Béchar

La caravane El-Amel, du nom de l’Association d’aide aux personnes atteintes du cancer du centre Pierre-et-Marie-Curie d’Alger, a repris son bâton de pèlerin en ce mois de novembre, pour sillonner cette fois-ci successivement les régions de Nâama et de Béchar.
L’objectif est de sensibiliser à la fois les citoyens et les professionnels de la santé à la nécessité de lutter (ensemble) contre cette pathologie en général, particulièrement contre le cancer du sein. Ce dernier étant devenu, de nos jours, un véritable tsunami qui ne cesse de dévaster un grand pan de la société : plus de 10 000 nouveaux cas diagnostiqués durant l’année en cours, alors qu’environ 3500 femmes décèdent chaque année des causes de cette maladie ! Le constat est tellement alarmant qu’une prise de conscience, en amont et en aval, s’avère plus que jamais vitale. Le risque augmente notamment chez les femmes âgées de 40 ans et plus.
D’où l’importance de sensibiliser toutes les femmes à faire une mammographie tous les deux ans à partir de l’âge incriminé. Il s’agit là de la recommandation essentielle des médecins spécialistes, qui animent les journées d’information et de sensibilisation du grand public durant la présente campagne menée par l’association El-Amel.
Conscientes du risque que représente cette maladie, les femmes n’ont pas manqué d’envahir toutes les salles où se sont déroulées, du vendredi 25 à mercredi 30 novembre, ces journées d’information. En effet, ni le froid glacial qui caractérise, en ce début d’hiver, le couloir steppique abritant les villes de Nâama, Mécheria et Aïn Sefra, ni les longues distances à parcourir dans cet immense espace subsaharien de la wilaya de Béchar n’ont dissuadé les femmes à sortir de chez elles pour profiter du passage de la caravane El-Amel et bénéficier des orientations et autres conseils prodigués par des médecins chevronnés.

Lire la suite : www.liberte-algerie.com

Afrique : L'ex-président Bush en VRP de la lutte contre les cancers féminins

afrique bushLe président zambien Michael Sata a reçu vendredi l'ancien président américain George W Bush, en tournée en Afrique pendant cinq jours pour promouvoir une campagne de lutte contre les cancers féminins. "Nous avons un budget large en Zambie mais nous n'arrivons pas à faire tout ce qu'il faudrait pour la santé maternelle", a déclaré M. Sata, arrivé au pouvoir en septembre, qui a demandé à M. Bush de l'aide contre la mortalité des femmes lors des accouchements. M. Bush s'est félicité du soutien du gouvernement zambien aux efforts de sa fondation The Bush Center, à l'origine d'une vaste campagne "Pink Ribbon Red Ribbon" contre les cancers féminins en Amérique latine et Afrique sub-saharienne. "Nous n'aurions pas lancé cette campagne contre le cancer de l'utérus sans l'engagement du gouvernement", a déclaré M. Bush, accompagné de son épouse Laura. Le couple s'est rendu à George Township, un quartier les plus déshérités du pays, pour donner le coup d'envoi.

Lire la suite : www.afropages.fr