Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

TUNISIE : "Dar El Amal" un centre d'acceuil pour cancéreux à Sfax

marathon-dar-amalEn cette journée de lutte contre le cancer nous nous pouvons que saluer et admirer le travail réalisé par l'Association d'Enregistrement et de Lutte contre le Cancer du Sud Tunisien,la première du genre dans notre pays.

Outre la tenue d'un registre de cancer pour recenser et étudier l'épidémiologie de cette pathologie, l'association dispose d'un centre d'accueil pour héberger gratuitement des malades cancéreux nécessiteux. Nous avons visité Dar El Amal, c'est ainsi que le centre s'appelle, où nous avons été accueilli avec le sourire.Nous avons pu constater une ambiance conviviale où tout le monde se côtoyait: personnel, malades et accompagnant. Notre hôtesse nous explique que le centre offre l'hébergement gratuit d'un accompagnant du malade. Le centre a une capacité de 26 lits avec 625 nuitées par mois. Les chambres sont confortables, la cuisine commune permet aux résidents de préparer leurs repas préférés. L'association aide aussi à l'achat des médicaments et au transport des malades.

Les activités de l'association sont trés variées et riches, ainsi sont organisées des compagnes de sensibilisation sur l'intérêt du dépistage et du diagnostic précoce des cancers, des formations continue du personnel médical et paramédical, des conférences. L'association collabore aussi avec des organisations étrangères de lutte contre le cancer.

Riche de l'expérience de ses médecins bénévoles Dr Mounir Frikha et Dr Jamel Daoud, de l'enthousiasme de Mme Annie Vandamme( peintre), et après l'acquisition d'un mammographe, l'association a commencé un programme de dépistage de masse du cancer du sein par mammographie. L'examen est réalisé en double aveugle par deux spécialistes en mammograhie( Dr Chafik Turki et Dr Hassen Turki) pour un diagnostic plus précis. Ainsi 5000 mille mammographies de dépistage ont pu être réalisées, touchant des femmes âgées de 45 à 65 ans, permettant de recenser 20 cas de cancers du sein....

Lire la suite : sfaxonline.com 

Soutenance de thèse. Obrillant Damus, Solidarité et Cancer en Haït

Obrillant DamusLa thèse de Monsieur Obrillant Damus porte sur un sujet d'une particulière délicatesse : sur les réactions de tous ceux qui s'approchent autour des malades du cancer de la prostate. Ces réactions sont étudiées sur la base des pratiques de solidarité conçues comme ce qui peut créer du lien social et donc comme ce qui contribue à produire la société. La délicatesse du sujet que reconnait lui-même l'auteur de la thèse provient de la proximité de la mort à laquelle conduit le cancer de la prostate et qui donc met tout chercheur au contact du vécu de la maladie. Un vécu qui donne à penser ce qu'il appelle « la vulnérabilité humaine ». L'approche évitera pour cela les chemins du positivisme et sera résolument compréhensive dans la mesure où la subjectivité du chercheur dans ses enquêtes sera mise à l'épreuve dans la rencontre avec les malades. Mais pour mener à bien cette recherche, Obrillant Damus s'oriente vers le terrain d'Haïti où les systèmes de solidarité sont d'autant plus développés que l'Etat apparait extrêmement faible sinon absent face aux détresses des malades du cancer de la prostate.

La recherche consacre un long chapitre d'une centaine de pages sur le cadre théorique et méthodologique. Tout d'abord, Damus reconnait sa dette envers les travaux de Dan Ferrand-Bechman sur la sociologie du bénévolat qui l'a conduit à faire de la solidarité le concept central de la thèse. Les travaux les plus importants relevant de la sociologie, de l'anthropologie et de la psychologie sur les pratiques de solidarité sont systématiquement étudiés en vue de montrer la pertinence du sujet de la thèse dans le champ des sciences sociales...

Lire la suite : blogspot.fr 

8ème Forum On Humanitarian Medicine Marrakech du 28 au 31 octobre 2012

global-f

Voir l'affiche (FR & EN) : Cliquez ici !

Chers collègues, chers participants

Le 8ème Global Forum on Humanitarian Medicine doit être l’aboutissement d’une réflexion majeure sur les différentes formes de la médecine humanitaire à travers le monde et doit réunir des intervenants de tous les horizons, aussi bien publics que privés, dans les domaines socio-médico-humanitaires. Il se doit aussi d’être un moment d’échanges et de partage des connaissances et d’expertises, afin de pouvoir se doter de toutes les stratégies d’interventions prometteuses et qui pourraient répondre
efficacement aux multiples besoins des populations nécessiteuses. Soulignons qu’à ce moment, plusieurs dizaines de conférencières et conférenciers provenant de nombreux pays des quatre continents, ont exprimé leur intérêt à participer à cet évènement, lors du 7ème Global Forum qui s’est tenu en Juin 2011 à Genève.

Nul doute que la richesse des thèmes proposés va contribuer au réel intérêt à participer à l’évènement, intérêt qu’ont également manifesté, après le colloque des MEDECINS MAROCAINS DU MONDE de Juin 2011 à Paris, bon nombre de professionnels de la santé, de chercheurs, d’intervenants sociaux, de médecins, de pharmaciens, d’infirmières, d’industriels pharmaceutiques... Cité impériale, Marrakech est une des principales villes du Maroc. Elle est la capitale du sud marocain et la perle touristique du Royaume.

Pr. Mhamed BENOMAR
Professeur à la Faculté de Médecine
Président du 8ème GFHM
E-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Epidémiologie du tabagisme

73.000 décès en 2004, 59.000 chez les hommes, 14.000 chez les femmes .
Première cause de décès évitables.

Il s'écoule 30 ans entre le moment où une fraction de la population commence à fumer régulièrement et celui où les conséquences sur la santé deviennent détectables.
1 décès sur 7 dus au tabac chez les hommes, 1 sur 20 chez les femmes.
La moitié des décès dus au tabac survient entre 30 et 69 ans, réduction de l'espérance de vie de 20 à 25 ans par rapport à celle d'un non fumeur
Chez les hommes, le risque de décès par cancer du poumon entre 35 et 44 ans a été divisé par 2 entre 1996 et 2009, chez les femmes multiplié par 4, 4 entre 1985 et 1998 et est stable depuis.

Pour le cancer du poumon, l'excès de risque est proportionnel à la dose et proportionnel à la puissance 4 ou 5 de la durée .Doubler la dose double l'excès de risque, doubler la durée le multiplie par 20.

Donc, arrêter diminue la durée qui est le facteur de risque le plus important, et le conseil de réduire la consommation est un mauvais conseil.
La différence de risque de mortalité par cancer du poumon chez les hommes et les femmes est beaucoup plus grande dans la population de 45 ans et plus, chez les 35-44 ans les risques sont très proches entre les hommes et les femmes.

Chez les femmes, le risque de décès par cancer du poumon va dépasser le risque de décès par cancer du sein dans les 2 ou 3 ans. 

(C.Hill, La Revue du Praticien, vol.62, mars 2012, 325-329) 

Invitation à la 1ère Convention Mondiale des Jeunes souffrant du Cancer et des survivants

web

La Fondation Equatorienne des Jeunes Personnes Contre le Cancer est une organisation à but non lucratif basée à Quito en Equateur.

La mission de la Fondation est d'aider les jeunes personnes qui souffrent du cancer à avoir accès aux importants programmes de santé, à des soins appropriés et des informations supplémentaires, ainsi qu'à des activités qui améliorent leurs vies et leur estime de soi alors qu'ils vivent avec un cancer.

La fondation organise un évènement important à Quito – « La 1ère Convention Internationale des Jeunes Personnes Souffrant du Cancer et des Survivants » qui se déroulera du 4 au 8 mai 2012.

Nous sollicitons votre aide pour transmettre cette information dans votre entourage.

Les Organisations et les particuliers peuvent aider cette Convention en publiant cette annonce à leurs contacts (Facebook, Twitter et Site web).

Pendant la convention en Equateur, notre fondation couvre les frais de transport, la nourriture et l'hébergement des jeunes patients souffrant du cancer et les survivants qui sont prêts et disponibles pour assister à cette Convention.

Inscription gratuite disponible sur notre site :

http://www.jovenescontraelcancer.org/