Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Quatrième symposium brazzavillois du 18 au 21 décembre 2012 de carcinologie

brazzaL'équipe pédagogique et de recherche sur les cancers au Congo, dirigée par le Professeur Charles GOMBE MBALAWA, Professeur Titulaire de Cancérologie Médicale

et Directeur du Certificat d'Etudes Spéciales de Cancérologie Médicale du CongoBrazzaville, assistée par le Professeur Agrégé Jean Bernard N'KOUA M'BON, Oncologue, Enseignant – Chercheur à la Faculté des Sciences de la Santé du Congo, organise le quatrième symposium brazzavillois de carcinologie et les premières journées médicales et pédagogiques de DOLISIE, troisième ville de la République du Congo, capitale de l'or vert de ce beau pays.

Cette ville qui a un trait historique remontant depuis le 19ème siècle, est une âme vivante et multiculturelle. Elle est située au sud-ouest de la République du Congo, et
comporte des sites touristiques séculaires, tels que: le mont M'BAMBA, le village des lépreux, le vieux baobab de MOUKONDO (lieu de plaisance de l'explorateur français DOLISIE), la forêt du MAYOMBE, Etc...

Lire la suite : santetropicale.com

ALGÉRIE : 2173 nouveaux cas de diabète/an recensés chez les enfants

Une moyenne de 2.173 nouveaux cas de diabète est enregistrée annuellement en Algérie chez les enfants de moins de 15 ans, ont révélé, dimanche à Alger, des spécialistes participant à une rencontre scientifique sur le diabète.

Cette moyenne a été établie sur la base des registres de cette maladie dans les wilayas d'Oran et de Constantine et d'une enquête réalisée dans la wilaya d'Alger en 2011.

15,46 cas de diabète chez les enfants de moins de 15 ans pour 100.000 habitants ont été enregistrés ces dix dernières années dans la wilaya de Constantine, contre 22,8 cas pour 100.000 habitants dans la wilaya d'Alger et 23,69 cas pour 100.000 habitants dans la wilaya d'Oran, a précisé le professeur Zahia Bouderda, pédiatre au Centre hospitalo-universitaire (CHU) Benbadis de Constantine...

Lire la suite : maghrebemergent.com

MAROC : 34,5% des hommes fument, contre 1% pour les femmes

Au Maroc, le nombre de fumeurs a atteint 34,5% de la population masculine (20 ans et plus) et 1% des femmes, a-t-on rappelé en citant une étude nationale Maroc- Tabac à l'occasion de la Journée mondiale anti-tabac.

Selon un communiqué du ministère marocain de la Santé publié mercredi, le Maroc célèbre la journée ayant comme thème " L'interférence de l'industrie du tabac" en mettant l'accent sur la nécessité de dénoncer et de contrecarrer les agissements, de plus en plus agressifs, de l'industrie du tabac visant à affaiblir la Convention-Cadre de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la lutte anti-tabac.

Le ministre marocain de la Santé a saisi les responsables des centres hospitaliers, les directeurs préfectoraux et provinciaux de la santé pour organiser des manifestations d'information et de sensibilisation en coordination avec les différents services extérieurs et partenaires, ajoute le communiqué.

Lire la suite : maghrebemergent.com

Congrès mondial de cancérologie

cancer75Plus de 3 000 médecins et chercheurs sont réunis jusqu'à demain à Chicago lors du congrès annuel de l'American society of clinical oncology (ASCO) pour présenter les dernières avancées en matière de recherche sur la maladie cancéreuse.

Durant la manifestation, des traitements prometteurs du cancer de la peau ont été dévoilés, ainsi que pour les cancers du sein et de la prostate. 

Voir la vidéo ! 

MAROC : Les clés des avancées

Professeur Bouzouaïa Nourredine de la Tunisie et Pr Redouane Samlali du Maroc ont fait la lumière sur les performances du système de santé de leurs pays. Dont l'épine dorsale est la volonté politique et la couverture médicale des populations. Leurs pays sont de plus en plus sollicités pour les évacuations sanitaires, du fait de l'offre de plateaux techniques de pointe.

Ils l'ont confié, hier à la Caistab au Plateau, à travers des conférences, à la faveur de la seconde journée du Salon international de la santé et du bien-être. Redouane Samlali, qui a axé son intervention sur « l'offre des soins au Maroc », a indiqué que l'importation du matériel médical d'Europe n'est pas soumise à des taxes de douane et de Tva. Mais lorsque ce matériel vient d'ailleurs, la Tva est de 20%.

De plus, l'Etat marocain a mis en place un fonds pour la prise en charge des malades démunis. Dans sa volonté d'étoffer le personnel médical, le Maroc veut atteindre le ratio de 10 médecins pour 10.000 habitants à l'horizon 2020.

En 2010, le radio était de 6,2 médecins pour 10.000 habitants avec 19600 médecins, dira le professeur. Parmi lesquels, ajoute-t-il, il existe 550 cardiologues et 220 cancérologues...

Lire la suite : fr.allafrica.com