3e rencontre de l'ALIAM, du 26 au 27 juin à Paris

3e-rencontre-ALIAM Save-the-date FR Paris


Suite au report de la 3e rencontre de l'Alliance des Ligues francophones Africaines et Méditerranéennes (ALIAM) et de son Assemblée Générale, qui devaient se dérouler du 07 au 09 mars 2013 à Nouakchott, et suite aux propositions émises par certains d'entre vous et dans un but d'optimisation des déplacements, j'ai le plaisir de vous annoncer, avec l'accord de nos amis mauritaniens, la tenue de la 3ème rencontre et de l'AG constitutive de l'ALIAM :

Mercredi 26 juin 2013
au siège de la Ligue nationale contre le cancer
14 rue Corvisart, 75013 Paris, France

Consulter le programme
Informations pratiques

OAREC 2013, du 21 au 24 novembre à Durban

AORTIC2013

Chers collègues,

Nous avons l’immense plaisir de vous inviter à la 9e Conférence internationale de l’OAREC sur le cancer, sous le thème : «Cancer en Afrique: Réduire le fossé entre la science et de l'humanité». Organisée tous les deux ans, les conférences de l'OAREC offrent une plate-forme unique qui permet de réunir les professionnels sanitaires africains et internationaux de renom impliqués dans la prise en charge du cancer, des défenseurs, des hauts responsables gouvernementaux et différents intervenant du secteur de la santé et membres de la communauté internationale de cancérologie, pour discuter des questions liées au cancer et proposer des solutions visant à réduire de manière significative l'impact du cancer en Afrique et à travers le monde.

Pour faire la différence, l’OAREC vous invite, en tant que membre engagé de la communauté internationale de lutte contre le cancer, à apporter votre contribution et à écouter des conférenciers de renommée mondiale, à vous mettre en réseau avec des collègues et des professionnels du monde entier, et à vous imprégner des plus récentes conclusions de recherche dans le domaine du cancer.

Situé dans la ville animée et cosmopolite de Durban, sur la côte est de la province du KwaZulu-Natal en Afrique du Sud, la conférence s’appuiera sur les bases solides établies à travers les conférences OAREC antérieures et prévoit un Programme scientifique qui offre une gamme variée de sujets liés à la lutte contre le cancer en Afrique. Notre objectif est de doter les participants de divers outils pouvant être utilisés de manière ingénieuse.

Veuillez vous inscrire maintenant à l'OAREC 2013. Notre programme soigneusement élaboré vous offre une occasion unique de changer la trajectoire du cancer en Afrique et dans le reste du monde. Nous serons heureux de vous accueillir à Durban, Afrique du Sud, en novembre 2013.

Cordialement,

Le Président de l’OAREC
Le Professeur Isaac Adewole

La Secrétaire-trésorière de l’OAREC
Le Professeur Lynette Denny

Le Président du Comité d'organisation local de l’OAREC 2013
Le Professeur Vikash Sewram

Pour plus d'informations: http://www.aortic2013.org/

REPORT de la 3e rencontre de l'ALIAM

3e-rencontre-ALIAM Save-the-date FR report


Compte-tenu des événements qui agitent la région en ce moment, et en accord avec la Ligue Mauritanienne de lutte contre le cancer (LIMALCC) et le Centre National d’Oncologie (CNO), je dois malheureusement vous annoncer le report à une date ultérieure de la 3e rencontre de l’Alliance des Ligues francophones Africaines et Méditerranéennes (ALIAM) qui devait se dérouler du 07 au 09 mars 2013 à Nouakchott, Mauritanie.

Nous vous communiquerons la nouvelle date dès que possible.

Deux gènes défaillants impliqués dans le cancer du côlon

Pourquoi certaines familles sont-elles particulièrement touchées par le cancer du côlon ? Des chercheurs britanniques pensent avoir trouvé une explication.

En analysant l'ADN de 20 personnes ayant de forts antécédents familiaux et souffrant d'un cancer du côlon, les scientifiques ont découvert deux gènes défaillants transmis des parents aux enfants, qui augmenteraient considérablement le risque de formation d'une tumeur.

Ces défauts génétiques sont rares chez les personnes atteintes d'un cancer de l'intestin (et totalement absents chez les personnes saines). Mais selon les chercheurs, s'ils sont présents, alors le risque de développer la maladie est d'autant plus élevé.

C'est ainsi que le résume le principal auteur de cette recherche, le professeur Ian Tomlinson de l'Université d'Oxford : "Il y a des familles où le cancer du côlon est très fréquent, sans qu'il n'y ait de défauts génétiques connus augmentant le risque de développer la maladie. Mais si vous en héritez, les risques de cancer de l'intestin sont élevés."

Lire la suite sur Allodocteurs.fr