Des cancérologues jugent les anticancéreux trop chers

visuel journe mondiale 4 fev 2013
Une centaine de cancérologues, issus de quinze pays à travers le monde, dénonce les prix excessifs des anticancéreux nécessaires à la survie des malades, dans une tribune du journal en ligne American Society of Hematology, publiée le 25 avril 2013. Ils appellent à une moralisation de la tarification des traitements contre le cancer.

Des cancérologues jugent les anticancéreux trop chers

Lire la suite...

France: "Le point sur les prédispositions génétiques liées aux cancers du sein et/ou de l'ovaire "

France

Environ 5 à 10% des cancers du sein et/ou de l’ovaire sont d’origine génétique. Cette prédisposition est liée, le plus souvent, à une altération génétique constitutionnelle de deux gènes intervenant dans certains mécanismes de réparation de l’ADN : BRCA1 et BRCA2.(14/05/2013)La présence d'une altération génétique constitutionnelle du gène BRCA1 ou BRCA2 chez une femme accroît le risque de développer :
un cancer du sein à un âge précoce ;

Lire la suite...

Cancer du sein : la mastectomie préventive est-elle efficace ? (interview)

La mastectomie, ou l'ablation complète de la poitrine, est-elle recommandée pour toutes les femmes présentant un risque élevé de cancer du sein ? Plus répandue aux États-Unis, cette technique de prévention primaire est peu pratiquée en France. Physiquement et psychologiquement douloureuse, quelle est son efficacité ? Éclairage avec le gynécologue Philippe Vignal.

Lire la suite...

QUAND TABAC ET OS NE FONT PAS BON MÉNAGE…

France

Un nouvel argument pour encourager les fumeurs à écraser leur cigarette une bonne fois pour toute semble avoir été trouvé par des chercheurs de l'université américaine de Pennsylvanie… Selon eux, le tabagisme abime les os et peut aggraver l'ostéoporose.

Lire la suite...

UNE RÉVOLUTION DANS LA PRÉVENTION DU CANCER GRÂCE AUX VACCINS

“Il existe deux très bons vaccins qui peuvent réduire le nombre de cancers à travers le monde d’environ 10%. Mais il nous faut aussi des vaccins contre d’autres virus et bactéries qui causent le cancer. Les vaccins ont le potentiel de diminuer de 20% la charge mondiale du cancer.”