Congrès mondial contre le cancer dans :
Toggle Bar

Journée mondiale contre le cancer : si rien n'est fait, l'Afrique enregistrera d'ici 2030 environ 1,6 million de nouveaux cas

dr Luis gomes samboCette alerte est du Dr Luis Gomes Sambo, directeur régional de l'OMS pour l'Afrique en rapport avec la célébration de la journée mondiale contre cette maladie célébrée le 4 février de chaque année. En 2012, elle a pour thème : « Lutter ensemble, c'est possible »

Ce thème montre que c'est uniquement lorsque chaque individu, chaque organisme et chaque gouvernement jouera son rôle, que le monde sera en mesure de réduire le nombre de décès prématurés dus au cancer. En effet des éléments de plus en plus nombreux indiquent que la région africaine est confrontée à un défi majeur de santé publique en raison de la charge croissante du cancer. D'ici à 2030, l'Afrique devrait enregistrer environ 1,6 million de nouveaux cas de cancer et 1,2 million de décès attribuables à ce fléau, dont les formes les plus courantes dans la région sont le cancer du col de l'utérus, le cancer du sein, le cancer du foie, le cancer de la prostate, le sarcome de Kaposi et lymphome non hodgkinien.

Par ailleurs, a souligné le Dr Luis Gomes Sambo, il existe de nombreux facteurs de risque, notamment le tabagisme, l'usage nocif de l'alcool, une mauvaise alimentation, le manque d'exercice physique, certaines infections chroniques, certains produits chimiques nocifs comme les pesticides ou l'amiante et l'exposition au rayonnement ultraviolet. Ainsi, les connaissances scientifiques accumulées au cours des décennies indiquent qu'il est possible de prévenir au moins un tiers de tous les cas de cancer. La prévention constitue la stratégie à long terme de lutte anticancéreuse présentant le meilleur rapport coût-efficacité. 

Lire la suite : brazzaville-adiac.com